Paul Hess

Après une nuit mouvementée, la matinée est assez calme. Bombardement cependant.

– Rencontré une auto-mitrailleuse, circulant en ville depuis plusieurs jours, pour le tir contre avions.

Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos

Mercredi 23 – Nuit assez tranquille (du 22-23) sauf violentes canonnades vers 10 h 1/2 à 11 h 1/2. Canonnade toute la matinée du côté français au moins.

Visite à Clairmarais avec M. l’abbé Dage.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. Travaux de l’Académie Nationale de Reims

23 – Mercredi – Comme au jour précédent, jour et nuit.

Carnet d'Eugène Chausson durant la guerre de 1914-1918

Voir ce beau carnet sur le site de sa petite-fille Marie-Lise Rochoy


 

Mercredi 23 décembre

Une attaque allemande a été repoussée aux abords d’Arras, où nous avons encore progressé. De même trois attaques ennemies ont été refoulées près de Lihons dans la Somme. En Champagne près de Perthes-lez-Hurlus, nos troupes ont enlevé trois ouvrages qui représentent un front de tranchées de 1500 mètres. Dans l’Argonne (bois de la Grurie, Vauquois), nous enregistrons plusieurs avantages.
Les Russes signalent des succès importants sur la rive gauche de la Vistule, entre ce fleuve et la Pilitza, où toutes les tentatives allemandes ont été repoussées, et en Galicie, où les Autrichiens ont subi de grosses pertes.
L’agitation slave prend un caractère de plus en plus accentué en Autriche et en Hongrie.

 

Share Button