Article extrait du journal « le Matin » daté du 19 avril 1918. La date et le nom du journal sont annotés dans le coin à gauche.

Cet article au titre éloquent est rédigé le 18 avril 1918, par le correspondant de guerre du « Matin » qui est sur le front français.

Rappelons que l’incendie de la cathédrale de Reims a eu lieu le 19 septembre 1914, mais les bombardements réguliers de l’artillerie ennemie pendant toute la guerre vont la réduire à l’état de ruine. Il en sera de même des autres monuments comme la basilique Saint-Rémi, ainsi que de l presque totalité de la ville.

Le martyre de la cathédrale et de la ville seront utilisés par la propagande alliée pour dénoncer « la barbarie » ennemie, parlant de « Kultur Krupp » du nom de l’industriel allemand Alfred Krupp dont les aciéries fabriquaient les canons et les armes. C’est d’ailleurs le prénom de sa fille Bertha qui sera donné au canon à longue portée : « la Grosse Bertha ».

Document de Vincent Piniarski :

ob_8609d6_journal-vp

Share Button