Mardi 27 février 1917

Cardinal Luçon Mardi 27 – + 4°. Nuit tranquille, sauf – Invitation du Général de Bazelaires par les aumôniers, à aller prêcher les soldats à Hermonville et dîner avec lui (mercredi 28). Lettre aux Évêques de la Province pour présentations épiscopales. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de …Voir +

Lundi 19 février1917

Cardinal Luçon Lundi 19 – Nuit tranquille, + 3°. Journée paisible ; rendu visite au Général Duplessy à Courlancy, à Sainte-Clotilde, au dispensaire. Reçu visite du Capitaine Saclier et de 2 ou 3 aumôniers. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173 …Voir +

Dimanche 18 février 1917

Cardinal Luçon Dimanche 18 – Nuit tranquille, pluie, brouillard. + 9°. Assisté aux Messes militaires : premièrement à Champigny. Colonel Marc-Antoine ; l’aumônier est parent de M. Farelicq ; à 9 h. 1/2 – 11 h. 1/2, deuxièmement à Courcelles ; Colonel Niéger, aumônier bisontin. Dîner avec le Colonel et les officiers. Photographies. Les rues …Voir +

« Les Villes d’Art Mutilées » dans la revue « Je sais tout »

Dans son numéro 118 du 15 septembre 1915, la revue « Je sais tout » est consacrée à quelques célèbres villes Martyres. Voici le sommaire de ce numéro spécial : Le martyre de Reims, par Pierre Lalo Le crime de Louvain, par Emile Verhaeren Soissons sous les obus, par Ernest Gaubert Ypres la désolée, par Paul Fuchs …Voir +

Samedi 17 février 1917

Cardinal Luçon Samedi 17 – Nuit tranquille. A 7 h. + 9°. A 22 + 16°. Dégel, sans pluie. Visite de congé du Général Lanquetot. Visite du Lieutenant-colonel Nierger. Visite du Général Duplessy, et du Commandant de Montmarin, d’Orléans, annonçant notre prochaine délivrance comme certaine. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. …Voir +

Jeudi 15 février 1917

Paul Hess 15 février 1917 – Arrivée dans notre ville, de la 37e Division d’infanterie (troupes d’Afrique — zouaves et tirailleurs). Une autre Division, la 14e, occupe déjà Reims où elle a relevé la 151e, celle-ci avait succédé aux 67e, 30e et 52e, qui s’étaient remplacées l’une l’autre. (La 52e Division, après avoir séjourné à …Voir +

Mercredi 14 février 1917

Paul Hess 14 février 1917 – Le communiqué de ce jour, nous apprend que l’artillerie aurait envoyé hier, environ vingt mille projectiles, pour l’exécution du coup de main devant Reims. Cela faisait du bruit, en effet. Oui, pour un tintamarre, c’était un beau tintamarre. Au bureau, une réflexion drôle de Guérin, nous fait rire, car …Voir +

Mardi 13 février 1917

Paul Hess 13 février 1917 – Démonstration formidable de notre artillerie, pour la préparation d’un coup de main « au Mamelon ». La mission de faire des prisonniers a été confiée à 71 volontaires du 293e, devant sortir des tranchées à 17 h 35, sous le commandement du Capitaine C… Commencé à 11 h 1/2, le vacarme …Voir +