• Tag Archives: Rue du Jard

Lundi 28 septembre 1914

Abbé Rémi Thinot 28 SEPTEMBRE : Bonnes nouvelles ce matin. Et de très officielles. Les allemands, qui avaient pris l’offensive générale ont été repoussés sur toute la ligne. On leur a même pris plusieurs canons et un drapeau. 10 heures 1/2 ; Vive fusillade avec mitrailleuses et canon du côté du faubourg de Laon ; les choses ont… Lire la suite

Samedi 26 septembre 2014

Abbé Rémi Thinot 26 SEPTEMBRE : C’est l’octave aujourd’hui du grand jour de deuil. Il y a huit jours, la cathédrale, dévorée par le feu, dressait une dernière fois au-dessus de la ville, mais en traits de sang, ses lignes admirables… J’apprends ce soir les méfaits de nos odieux gouvernants ; la paix aurait été entrevue fin… Lire la suite

Jeudi 24 septembre 1914

Abbé Rémi Thinot 24 SEPTEMBRE : A 9 heures 40, partant avec Poirier pour faire des photographies, les bombes sifflent et tombent pas loin de nous. Nous rencontrons M. le Curé ; avec lui, nous allons à la cathédrale en passant par les chantiers – les factionnaires observant une consigne rigoureuse. Nous passons par la crypte, sous la salle des… Lire la suite

Mercredi 23 septembre 1914

Abbé Rémi Thinot 23 SEPTEMBRE  – Le canon a tonné bien lourdement cette nuit ; il a dû y avoir un combat ardent vers la droite. Si nous étions délivrés ! A-t-on pensé aux habitants des tours et des toits de Notre-Dame? Tant de corbeaux, de corneilles, qui avaient là le gîte et le couvert, des pigeons… Lire la suite

Samedi 19 septembre 1914

Abbé Rémi Thinot 19 SEPTEMBRE ; 1 heure du matin : J’ai dormi sur un matelas dans la salle-à-manger. La canonnade française n’est pas éloignée ; à intervalles assez espacés, elle tire en rafales, en salves cinglantes. Mon Dieu, encore un jour douloureux qui s’ouvre, qui monte du fond des ateliers de vos justes, de vos trois fois… Lire la suite

Mercredi 16 septembre 1914

Abbé Rémi Thinot 16 Septembre ; 11 heures – Nous sommes canardés ici depuis 9 heures réponses des allemands aux batteries qui sont placées chez Lelarge et au Champ de grève. Vers 10 heures, d ou 3 projectiles sont tombés tout près ; un m’a paru avoir saccagé le Lycée où il y a encore 50 à 70 blessés… Lire la suite