Louis Guédet

Mercredi 23 avril 1919

1685ème et 1683ème jours

8h soir  Beau temps. Procession de monde toute la journée. Ma douleur persiste, aussi demain je prends les grands moyens, je me purge. A 2h signature de la donation (rayé) à ses enfants. (Rayé) étaient là… Ils repartaient à 4h. Dérangé continuellement. C’est à peine si j’ai eu le temps de déjeuner. Et pour me reposer je viens de signer 2 ou 300 légalisations pour la Ville ! Je suis las, fatigué, et toujours profondément triste en voyant et constatant à chaque instant l’égoïsme et la veulerie des gens ! Cela m’écœure.

Demain je verrai si je puis ou non décider mon voyage à Perthes. Encore un bien triste voyage, avec tous les souvenirs qu’il soulève en moi !

Impressions, Louis Guédet, Notaire et Juge de Paix à Reims. Récits et impressions de guerre d'un civil rémois 1914-1919, journal retranscrit par François-Xavier Guédet son petit-fils

Cardinal Luçon

Mercredi 23 – Visite de M. Midoux qui dîne avec nous ; de M./ et Mme J. chandon. Visite au fort de Brimont avec le Général Didier.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173


Mercredi 23 avril

A la suite de la nouvelle note de l’Entente, réclamant l’envoi de plénipotentiaires à Versailles, le gouvernement allemand a répondu qu’il acceptait d’agir comme il lui était demandé. Ses délégués seront : le comte de Brockdorff-Rantzau. ministre des Affaires étrangères; le docteur Landsberg, ministre de la Justice; M. Giesberts, ministre des Postes; M. Leinert, président de l’Assemblée nationale prussienne; le docteur Melchior; le professeur Schuking.
Les troupes gouvernementales bavaroises ont repris Augsbourg.

Source : La Grande Guerre au jour le jour

Share Button