Cardinal Luçon

Mercredi 7 – + 9°. Nuit tranquille. Visite Mr et Mrs Belmont de New- York, avec M. Prentice. Visite de M. Antony Thouret et de M. Sainsaulieu, pour me faire hommage de la statue en bronze du souvenir de Reims. 7 % pour mes œuvres ; 7 % pour la ville ; 7 % pour les amis de la Cathédrale. Visite de 2 aumôniers, dont M. Louelle et l’autre était aux obsèques du Général Baratier. Pluie froide.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Mercredi 7 novembre

En Belgique, rencontre de patrouilles.
Nous avons exécuté plusieurs coups de main dans les lignes allemandes, au sud de Saint-Quentin et à l’ouest d’Auberive et fait des prisonniers.
Une tentative ennemie sur nos petits postes à l’ouest du Cornillet est restée sans succès.
Sur la rive droite de la Meuse, lutte d’artillerie assez vive dans quelques secteurs.
Les troupes britanniques ont lancé une attaque contre les positions allemandes vers passchendaele; elles ont progressé de façon satisfaisante et enlevé la localité. Un coup de main effectué par les détachements du comté de Lincoln sur les tranchées américaines, vers Hulluch, a permis de ramener un certain nombre de prisonniers.
En Macédoine, l’artillerie britannique a bombardé vigoureusement le front ennemi entre le lac Doiran et le Vardar; l’artillerie ennemie a réagi par intermittences sur nos lignes à l’est du Vardar. Quelques patrouilles ennemies ont été dispersées dans la région de Moglena et dans la boucle de la Cerna.
Les Italiens se replient à l’ouest du Tagliamento en résistant. Ils ont retiré leurs troupes de la région montagneuse du Cadore.
Le ministre russe de la Guerre, général Verkhovski a été relevé de ses fonctions.
Un important accord a été signé entre le gouvernement américain et le gouvernement Japonais.

Source : La Grande Guerre au jour le jour

 

Share Button