Cardinal Luçon

Mardi 2 – Nuit tranquille ; + 10°, visite de M. Desgranges, du Colonel de la Convalescence. Note à M. Henri Lavisse sur le lieu du Baptême de Clovis.


 

Mardi 2 janvier

En Champagne, après un violent bombardement par engins de tranchées, les Allemands ont attaqué à deux reprises nos postes avancés à l’ouest d’Auberive. Ces deux tentatives ont complètement échoué sous nos feux de mitrailleuses et nos jets de grenades.
Sur la rive droite de la Meuse, un fort coup de main tenté par les Allemands contre les tranchées conquises par nous à l’est de la ferme des Chambrettes a complètement échoué.
Journée relativement calme sur le reste du front.
Sur le front belge, bombardements réciproques à l’est de Ramscapelle et vers Dixmude. Vive lutte des artilleries de campagne et de tranchées à Hetsas.
Dans la région au sud de Pinsk, les Allemands ont bombardé les tranchées russes, ils ont donné plusieurs attaques sans résultat.
Au sud-est de Brody, l’ennemi a bombardé les positions de nos alliés avec des obus asphyxiants.
Sur la frontière de Moldavie, il a été repoussé, le long de la rivière Dekash, comme d’ailleurs sur le Trotus.
Les troupes de Mackensen ont attaqué la tête de pont de Braïla et refoulé une arrière-garde russe en Dobroudja.
Canonnade sur le front de l’armée italienne (val d’Astico, Giulie et Carso).

Source : La Grande Guerre au jour le jour

ramscapelle

Share Button