Cardinal Luçon

Jeudi 14 – Nuit tranquille. Beau temps.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

104

Jeudi 14 septembre

Au nord de la Somme, la bataille s’est poursuivie avec un succès prononcé pour nos armes. Le village de Bouchavesnes a été enlevé par nos troupes au cours d’un brillant combat, malgré la résistance de l’ennemi, qui s’était puissamment retranché. Nos troupes ont encore progressé plus à l’est, prenant d’assaut la ferme du bois Labé, au sud-est de Bouchavesnes. Par ailleurs, nous élargissions nos positions dans la partie de notre front qui fait face au village de Combles et nous enlevons d’assaut, au sud de la ferme Le Priez, tout un système de tranchées.
Les Allemands ont fait de nombreux efforts pour regagner le terrain perdu. Une forte attaque avait réussi d’abord à reprendre la ferme du bois Labé, puis elle en a été chassée. De même nous avons gardé intégralement notre avance à la cote 76. Notre butin pour les deux derniers jours, monte à 2300 hommes, 10 canons, 40 mitrailleuses.
Nous avons fait 70 prisonniers à l’est de Fleury, sur la rive droite de la Meuse.
Les Anglais, dans la Somme, ont arrêté une attaque près de la ferme du Mouquet.
Les Roumains ont contre-attaqué les Germano-Bulgares en Dobroudja et leur ont pris 8 canons.
Les Russes ont arrêté une offensive austro-allemande au sud d’Halicz.

Source : La Grande Guerre au jour le jour


Bouchavesnes

Share Button