Cardinal Luçon

Mardi 13 – Nuit tranquille. + 9°. Pluie toute la nuit. Visite au P. Provin­cial (vendredi du S. Cœur). Visite à Rœderer aux sœurs seulement pour préparer la nomination de la Supérieure. Pluie toute la journée.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

231_001


Mardi 13 juin

A l’ouest de Soissons, notre artillerie a détruit des ouvrages de l’ennemi et provoqué une explosion dans ses lignes.
Sur la rive gauche de la Meuse, bombardement de la région de Chattancourt.
Sur la rive droite, après un violent bombardement, l’ennemi a donné un assaut à nos positions du nord de Thiaumont. Il a été complètement repoussé avec des pertes sérieuses.
Canonnade très vive de nos secondes lignes, vers Souville et Tavannes.
Une attaque sur nos tranchées à l’est du fort de Vaux a été brisée.
Nous avons débarqué quelques troupes dans l’île de Thasos, en face de Cavala.
Les Russes ont encore fait 7000 prisonniers. Ils ont pris la tête du pont de Zalescyki, sur le Dniester, et combattent pour les faubourgs de Czernowitz. Nos alliés ont occupé la ville de Doubno en Volhynie, et infligé des échecs aux Allemands, dans le secteur de Riga et sur le Styr.
Les Italiens ont reconquis plusieurs positions dans la région des Sept-Communes.
Le roi d’Italie a commencé ses consultations pour former le nouveau cabinet.
Les chances de M. Salandra semblent diminuer. On parle d’un ministère Boselli.

Source : La Grande Guerre au jour le jour

Share Button