Louis Guédet Au Vendredi 7 janvier 1915 482ème et 480ème jours de bataille et de bombardement A St Martin 8h soir  Rentré très triste de St Martin. Je suis désemparé. Bien des choses à dire et à causer. C’est la fébrilité ordinaire. Je verrais à voir tout cela demain ou dimanche si j’en ai le… Lire la suite