• Archives: Rue Fléchambault

Lundi 11 mars 1918

Paul Hess 11 mars 1918 – Nuit épouvantable encore. Un pilonnage du centre de la ville commençait à 20 h 1/2 et les obus tombaient régulièrement jusqu’à 23 h. A ce moment, nos 120 se mettant à tirer, faisaient taire les batteries ennemies ; puis, les sifflements ne tardaient pas à recommencer — et vers …Voir +

Jeudi 28 février 1918

Paul Hess 28 février 1918 – Même défilé de solliciteurs, qui doivent attendre de longues heures leur tour avant de pouvoir passer et être admis, quelques instants, à faire valoir l’objet de leur demande devant le capitaine La Montagne. Séance tenante, celle-ci est admise ou rejetée, sans appel ; nous entendons dire, le plus souvent …Voir +

Vendredi 1 février 1918

Paul Hess 1er février 1918 – Certaines marchandises deviennent difficiles à se procurer. En regagnant la mairie, à 14 h, je remarquais une dizaine de person­nes qui stationnaient avec leurs récipients, en attendant l’ouverture du magasin de quincaillerie tenu par A. Betsch, 4, rue Colbert (maison Camus), pour acheter un litre de pétrole chacune — …Voir +

Samedi 29 décembre 1917

Paul Hess 29 décembre 1917 – Nuit de très forte gelée (- 17°) pendant laquelle les aéros se font encore entendre. On parle toujours d’une grande offensive possible, de la part des Allemands. En ville, des territoriaux sont occupés à placer des fils de fer barbelés dans l’avenue de Laon, les rues Simon, Fléchambault et …Voir +

Mercredi 19 décembre 1917

Paul Hess 19 décembre 1917 – Bombardement la nuit, sur le quartier Saint-Remi. Une tren­taine d’obus, dont seize dans la rue Fléchambault. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Mercredi 19 – – 4°. Nuit agitée autour de Reims. Activité de nos batte­ries. Mitraillades, fusillades, fortes canonnades contre avions …Voir +

Vendredi 22 septembre 1916

Paul Hess 22 septembre 1916 – Bombardement dans la matinée. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Vendredi 22 – Nuit tranquille. Projections. Quelques coups de fusil. + 7°. 10 h. à 11 h. 1/2 bombardement violent. Environ 30 obus, bombe blesse la Supérieure de l’Assomption fermant les persiennes, …Voir +