• Archives: Rue de Venise

Lundi 18 mars 1918

Rue de Venise

Louis Guédet Lundi 18 mars 1918                                                        1284ème et 1282ème jours de bataille et de bombardement 2h1/2 soir  Temps magnifique. Lettre du curé de St Remy, le bon abbé Goblet, qui m’écrit que le quartier de St Remy étant déclaré zone dangereuse par l’autorité militaire, (naturellement !!) on les forçait à évacuer avant le 20. Du reste …Voir +

Samedi 22 décembre 1917

Louis Guédet Samedi 22 décembre 1917 1198ème et 1196ème jours de bataille et de bombardement 7h soir  Beau temps, beau soleil très froid. Avec mes carreaux entoilés ma chambre n’est guère chaude. Quelle vie misérable. Hier soir à 9h dépêche du Procureur de la République me donnant des ordres qu’il me notifie ce matin en …Voir +

Mardi 25 septembre 1917

Louis Guédet Mardi 25 septembre 1917 1110ème et 1108ème jours de bataille et de bombardement 9h matin  Nuit agitée, du canon tout le temps, et puis la crainte du bombardement. Ce matin je suis tout démoli. Journée avec léger brouillard qui s’annonce comme magnifique comme les précédentes. Hélas on n’ose en jouir. Hier soir lu …Voir +

Lundi 14 mai 1917

Cardinal Luçon Lundi 14 – + 18°. A4 h. matin, bombes. A 8 h., visite des rues sinistrées hier : rue Chanzy, du Couchant, Hincmar, Brûlée, et Venise. Visite au Père Desbuquois au Collège Saint-Joseph. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume …Voir +

Mercredi 18 avril 1917

Louis Guédet Mercredi 18 avril 1917 949ème et 947ème jours de bataille et de bombardement 11h matin  Temps gris brumeux, glacial, de la neige fondue, du grésil, de la pluie, sale temps. Nuit tranquille dans notre quartier. Mais boulevard Lundy, bombardement vers 2h du matin, tir de barrage. Pierre Lelarge a encaissé pour son compte …Voir +

Lundi 2 avril 1917

Louis Guédet Lundi 2 avril 1917  Rameaux 933ème et 931ème jours de bataille et de bombardement 6h soir  Temps nuageux, froid glacial avec vent en tempête. On ne cesse de bombarder, on en a les nerfs cassés, brisés. Départs et fuites sans nombre. Ce matin je devais partir voir mon cher enfant Robert à Nanteuil-la-Fosse …Voir +

Dimanche 28 janvier 1917

Louis Guédet Dimanche 28 janvier 1917 869ème et 867ème jours de bataille et de bombardement 6h1/2 soir  Toujours grand froid, la bise glaciale qui avait soufflée une partie de la nuit en tempête s’était un peu apaisée le matin, mais elle a repris l’après-midi et était réellement « coupante ». Pas très entrain ce matin, avec la …Voir +

Mercredi 12 juillet 1916

Louis Guédet Mercredi 12 juillet 1916 669ème et 667ème jours de bataille et de bombardement 9h soir  Nuit pénible, hier soir comme je lisais tranquillement dans mon lit à 9h55, un hurlement, un sifflement de sirène, un obus éclate, débris, plâtras, pierres, etc…  retombant sur le toit. Paré encore un ! Heureusement rien dans la maison. …Voir +

Jeudi 13 avril 1916

Louis Guédet Jeudi 13 avril 1916 579ème et 577ème jours de bataille et de bombardement 10h matin  Nuit tranquille, vent de tempête, pluie battante et froide. Reçu la visite d’un fils de M. Paul Henriot, sous-lieutenant au 82ème d’artillerie lourde, 3ème groupe, en ce moment cantonné ici chez Mme Pierre de la Morinerie, rue Werlé …Voir +

Jeudi 6 avril 1916

Louis Guédet Jeudi 6 avril 1916 572ème et 570ème jours de bataille et de bombardement 7h soir  Calme, temps gris mais supportable. La végétation progresse d’une façon extraordinaire. Ce paragraphe a été barré puis les barres rouges ont été gommées. Occupé toute la matinée à discuter et à me disputer avec le principal clerc de …Voir +

Dimanche 2 avril 1916

Louis Guédet Dimanche 2 avril 1916 568ème et 566ème jours de bataille et de bombardement 5h1/4 soir  Journée de soleil radieux dont je n’ai pu jouir pas plus que tous les Rémois. Nuit de bataille et de canons. Ainsi ce matin vers 9h3/4 il a fallu descendre à la cave jusqu’à 11h1/4. Redescendu à 11h1/2. …Voir +

Lundi 27 mars 1916

Rue de Venise

Louis Guédet Lundi 27 mars 1916 562ème et 560ème jours de bataille et de bombardement 11h matin  Nuit de bataille. J’ai cependant dormi. Vent, temps nuageux et froid. Vers 9h des bombes dans les environs, comme mon vieil expéditionnaire M. Millet arrivait. Le temps de descendre quelques papiers et à la…  cave…  Les ouvriers qui …Voir +