• Archives: Rue de l’Ecole de Médecine

Reims en ruines – Photos du blog « 14-18 en Images »

Nous avons été contacté il y a quelque temps par Daneck Mirbelle, collectionneur de photographies de la Grande Guerre qu’il publie dans son blog « 14-18 en Images, le blog de Daneck ». Voir ici => Photos14-18.blogspot.com Il avait fait l’acquisition d’une série de photos de Reims faites entre 1916 et début 1917 pour certaines et fin 1918 …Voir +

Vendredi 9 avril 1915

L'Archevêché

Louis Guédet Vendredi 9 avril 1915  209ème et 207ème jours de bataille et de bombardement 8h matin  Nuit affreuse ! à 9h1/2 comme je venais de me coucher le bombardement intense a commencé et n’a fini que vers 4h du matin. Descendu à la cave où j’ai pu dormir. Vers 10h une bombe est tombée près …Voir +

23 novembre 1914

Louis Guédet Lundi 23 novembre 1914 72ème et 70ème jours de bataille et de bombardement 11h matin  Ce matin à 7h1/2 Adèle m’appelle à la cave pour me dire que M. Jacques Charbonneaux m’attend pour me voir. Je m’habille à la hâte, je monte à la cuisine. Et là je trouve M. Jacques Charbonneaux avec …Voir +

Jeudi 5 novembre 1914

Abbé Rémi Thinot 5  NOVEMBRE ; jeudi – 8  heures 3/4 ; Vive canonnade ; des obus perdus viennent siffler et éclater dans nos parages Quelle horreur que ces éclats sauvages en pleine nuit. J’entends dans la rue les gens descendus en hâte des étages s’interpellant, se pressant de gagner la cave la plus proche… Dieu, sauvez la …Voir +

Vendredi 18 septembre 1914

Abbé Rémi Thinot 18 SEPTEMBRE – minuit – Je me réveille en sursaut… une canonnade lointaine, mais assez serrée me saisit et me décide à me lever et à me tenir prêt à toute éventualité. Il est trop évident que, de part et d’autre, l’action se serre, se serre… Je descends et vais m’installer sur …Voir +

Samedi 12 septembre 1914

Abbé Rémi Thinot 12 SEPTEMBRE – samedi – 9  heures ; je suis dans la cathédrale, dans une stalle près de l’orgue. C’est une révolution. On vide la nef et les bas-côtés de toutes les chaises. Il faut loger ici 3.000 prisonniers. Et la discussion n’a pas été admise. L’autorité ne voulait même pas permettre l’enterrement …Voir +

La Guerre 14-18 – …tué de même !

Cette carte a été écrite peu après la guerre, mais mérite quand même qu’on s’y intéresse. Le recto bien sûr, nous montre « encore une fois » le martyre de la ville. Et le verso, est d’une lecture assez « croustillante ». Les anciens (et les moins anciens) sont les premiers à critiquer l’orthographe de nos « jeunes »… et argumentent …Voir +