• Archives: Place des Marchés

Mardi 8 mai 1917

Paul Hess 8 mai 1917 – Bombardement. Shrapnells à midi, vers le centre et la place des Marchés. Dès 9 h 1/2, ce jour, M. Martin, secrétaire général de la sous-préfecture, me prévient dans la cave où nous travaillons (6, rue de Mars) que M. le sous-préfet, délégué à cet effet, m’attend pour recevoir le …Voir +

Dimanche 15 avril 1917

Paul Hess Quasimodo -15 avril 1917 – Après une nuit épouvantable de bombardement avec obus asphyxiants sur le faubourg de Laon, le quartier de Saint-Marceaux, Gerbert et du Barbâtre, obus à gaz encore dans la matinée, même dans le centre. On signale une trentaine de victimes, intoxiquées, de tous côtés. Dans la journée, bombardement ininterrompu …Voir +

Mercredi 11 avril 1917

Paul Hess 11 avril 1917 – Dès le matin, bien reposé par la nuit passée dans les caves Abelé, je pars faire une tournée rapide, en traversant le boulevard Jules-César, les voies du chemin de fer et en montant le talus qui permet d’atteindre l’impasse Paulin-Paris, pour aller voir ce qui s’est passé, depuis hier, …Voir +

Vendredi 27 octobre 1916

Paul Hess 27 octobre 1916 – A 7 h 1/4, de nombreux sifflements se font subitement entendre pendant quelques instants ; les obus arrivent sur la ville par rafales. Nos pièces ouvrent alors le feu et ne tardent pas à faire cesser le tir ennemi. Vers 8 heures, en me rendant au bureau par le …Voir +

Dimanche 2 avril 1916

Paul Hess Dimanche 2 avril 1916 – Par une matinée idéale de printemps, les obus commencent brusquement à siffler à 10 heures. A ce moment, je suis occupé à mettre mes notes à jour, au bureau — travail distrayant que j’ef­fectue autant que possible dans ces conditions. Je m’étais proposé, en quittant ce matin le …Voir +

Vendredi 26 février 1915

Bombardement toute la journée ; l’après-midi sur le centre : cathédrale, place des Marchés, rue du Marc, etc. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Vendredi 26 – Malade. Quelques bombes, dont 2 sur la cathédrale. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims …Voir +

Jeudi 26 novembre 1914

Après une nuit calme, le bombardement a repris brusque et serré vers 8 h, ce matin, tandis que nous étions en route, mon fils Jean et moi pour passer à la criée. Les obus ont tombé tout le temps que nous avons mis pour arriver à l’abri rue du Cloître 10, en passant par la …Voir +

Mercredi 11 novembre 1914

Nuit mouvementée ; il a fallu se relever. Des obus sont tombés autour de la cathédrale. En me dirigeant, le matin, vers le quartier Saint-André, je vois, en débouchant de la rue des Élus, un véritable sauve-qui-peut sur la place des Marchés, où il y a beaucoup de monde, aujourd’hui mercredi ; il est 8 …Voir +

Vendredi 30 octobre 1914

Place des Marchés

Paul Hess Aujourd’hui, L’Éclaireur parle d’une centaine d’obus envoyés hier sur la ville – marmites, obus incendiaires et shrapnells ; Le Courrier dit plus de cinquante. Diverses personnes rencontrées s’accordent à dire, de soixante à soixante-quinze. Pendant la nuit, les fortes détonations de notre grosse artillerie se sont encore fait entendre et le matin, des …Voir +