• Archives: M. Jallade

Samedi 2 février 1918

Louis Guédet Samedi 2 février 1918 1240ème et 1238ème jours de bataille et de bombardement 9h matin  La Chandeleur !! Que de charmants souvenirs d’enfance pour moi. On fêtait naguère ce jour chez moi, on assistait à la messe et l’on rapportait son cierge bénit. Tout cela est passé. Cela me semble d’une telle fraîcheur. On …Voir +

Vendredi 20 avril 1917

L'intérieur de la cathédrale

Louis Guédet Vendredi 20 avril 1917 951ème et 949ème jours de bataille et de bombardement 9h1/2 matin  Pluie hier soir, beau temps ce matin, moins froid qu’hier, matinée couverte mais claire. Le beau temps semble vouloir se stabiliser. Bombardement la nuit, de petits obus, des 77. Mal dormi, on est toujours sur le qui-vive dans …Voir +

Jeudi 1 mars 1917

Cimetière de l'avenue de Laon

Louis Guédet Jeudi 1er mars 1917 901ème et 899ème jours de bataille et de bombardement 8h soir  Temps couvert, brouillard, brume rayée de soleil. On sent le commencement des matinées de printemps. Bataille et canonnade toute la nuit, on bombardait sur le faubourg de Laon, à partir de 3h1/2 du matin impossible de dormir. J’étais …Voir +

Jeudi 11 mai 1916

Louis Guédet Jeudi 11 mai 1916 607ème et 605ème jours de bataille et de bombardement 8h soir  Temps couvert mais beau. Réglé la situation de la pauvre Lise qui ne veut toujours pas comprendre qu’elle est Lorraine annexée et non allemande, elle répond invariablement : « Je suis Prusse ! » On ne peut la sortir de là. En …Voir +

Mercredi 3 mai 1916

Louis Guédet Mercredi 3 mai 1916 599ème et 597ème jours de bataille et de bombardement 6h1/2 soir  Tout est tranquille depuis hier soir, quelques avions. Temps lourd et nuageux. Mon pied me fait souffrir de nouveau et je n’ai pu mettre de bottine à ce pied. Pourvu que cela ne recommence pas comme le mois …Voir +

Vendredi 18 février 1916

Louis Guédet Vendredi 18 février 1916 524ème et 522ème jours de bataille et de bombardement 8h soir  Nuit calme. Journée de même, mais triste, sombre, froide et glaciale. Pluie, vent, de vraie journée de glace. Triste et lugubre et Dieu sait combien avec la tristesse, le morne et le lugubre de la ville. Aussi ai-je …Voir +

Vendredi 10 septembre 1915

Louis Guedet Vendredi 10 septembre 1915 363ème et 361ème jours de bataille et de bombardement 6h soir  Je suis rentré le 8 à 18h du soir ici, 52, rue des Capucins, me voilà installé, réfugié. Pour combien de temps ? Y serais-je moins exposé et plus heureux que rue de Talleyrand 37 ?? J’ai visité hier nos …Voir +

Samedi 5 juin 1915

Paul Hess 5-6 juin – Sifflements et explosions le soir du 5, à 19 h 1/2 et le matin du 6, à 9 h. – Dans le courrier du 6 juin, nous lisons le compte-rendu d’une réunion du Conseil municipal qui a eu lieu le vendredi 4 à 15 heures. M. le Dr Langlet, maire, …Voir +

Vendredi 23 avril 1915

Paul Hess Le Courrier d’aujourd’hui donne le compte-rendu d’une réunion du conseil municipal qui a eu lieu hier, sous la présidence de M. le Dr Langlet, maire et à laquelle étaient présents : MM. Jallade, Drancourt, Bataille, Guernier, Demaison, de Bruignac, Gustave Houlon, P. Lelarge, Rohart, Em. Charbonneaux, Chezel, Gougelet. M. Regnier, le nouveau sous-préfet …Voir +

Mardi 30 mars 1915

Paul Hess Dans le Courrier de la Champagne du 26 mars, nous trouvons le compte-rendu d’une séance du conseil municipal, suivi de quelques détails complémentaires dans le journal du 27 : Conseil municipal Le conseil municipal s’est réuni avant-hier soir, sous la présidence de M. le Dr Langlet, maire. Étaient présents : MM. Em. Charboneaux, …Voir +

Vendredi 12 février 1915

Abbé Rémi Thinot 12 FEVRIER – vendredi – Toute la nuit, les troupes ont circulé, sont montées… Mon Dieu, ayez pitié de tous ceux qui tomberont aujourd’hui ! 5 heures soir ; Il n’y a pas eu d’attaque ; la neige s’est mise 4 tomber, très dense, vers 8 heures. Contre ordre est arrivé. Regrets amers des commandants, …Voir +

Jeudi 31 décembre 1914

Abbé Rémi Thinot 31 DECEMBRE – jeudi – 11 heures 3/4 soir ; Toute la soirée avait été calme. Voici qu’un gros coup de Canon retentit… C’est pour finir 1914. L’aiguille tourne ; je ne sais pas que j’achève une année ! Année de deuil et de tristesse… La guerre.. ! et quelle guerre… ! Au moins, est-ce l’aube des …Voir +

Samedi 7 novembre 1914

Abbé Rémi Thinot 7 NOVEMBRE ; – samedi – Brouillard intense ; j’en profite pour monter sur la tour Nord et enlever le téléphone établi le lendemain de la catastrophe du dirigeable… Il a été enlevé par quelqu’un qui a eu la même idée que moi, mais qui a eu la maladresse de laisser des fils à …Voir +

Samedi 17 octobre 1914

Abbé Rémi Thinot 17 OCTOBRE – samedi – Rien de particulier. Journée calme – on nettoie les rues et on se prépare à faire circuler de nouveau les tramways ; on relève les fils, on approprie les rails… mais les lendemains ?… Extrait des notes de guerre de l’abbé Rémi Thinot. [1874-1915] tapuscrit de 194 pages …Voir +