• Archives: Caves Chauvet

Jeudi 27 décembre 1917

Louis Guédet Jeudi 27 décembre 1917 1203ème et 1201ème jours de bataille et de bombardement 6h1/2 soir  Beau temps froid, nuit calme, mais je dors mal dans ce sous-sol. Quelle vie misérable !! Courrier toujours en retard. Je n’ai plus mes lettres qu’à midi. 2 lettres de ma chère femme. Les enfants vont bien. Marie-Louise enchantée …Voir +

Mercredi 14 novembre 1917

Louis Guédet Mercredi 14 novembre 1917 1160ème et 1158ème jours de bataille et de bombardement 7h soir  Temps brumeux. Combat et quelques obus la nuit. Il fait froid, un froid de brouillard. Vu ce matin le sous-préfet et Beauvais qui m’ont remis un questionnaire à remplir avec entête de la Légion d’Honneur. Beauvais m’a confié …Voir +

Vendredi 29 décembre 1916

Cardinal Luçon Vendredi 29 – Nuit tranquille. Pluie, vent, + 6°. Via Crucis in cathedrali à 8 h. Arbre de Noël Caves Chauvet, 47 rue Coquebert. Visite au Dr Simon. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173 Vendredi 29 décembre Sur …Voir +

Dimanche 18 juin 1916

Louis Guédet Dimanche 18 juin 1916 645ème et 643ème jours de bataille et de bombardement 5h1/2 soir  Temps couvert, mais qui s’est éclairci à la fin de l’après-midi. Rien de saillant. En ce moment des avions. Messe de 8h rue du Couchant. Vu Dargent, Curt, parlé de l’affaire Goulden, on ne sait lequel croire, heureusement …Voir +

Lundi 20 décembre 1915

Place de la République

Louis Guédet Lundi 20 décembre 1915 464ème et 462ème jours de bataille et de bombardement 11h soir  Beau temps, dégel. Je suis exténué. Couru la matinée pour ouvrir le coffre-fort de Mme Désaubeau 16, rue des Consuls, Hôtel de Ville service, Comptoir des Escomptes dépôts des valeurs retirées de son coffre. Palais pour le testament, …Voir +

Dimanche 25 avril 1915

Paul Hess A 15 heures, canonnade violente de nos pièces du champ de Grève et riposte presque immédiate des Allemands. Je juge prudent de m’éloigner de ces parages, en quittant le boulevard, où je me promenais, pour prendre la rue Gerbert, vers le Barbâtre. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos …Voir +