• Catégorie: Rha

Pierre Loti et Reims – 3 – avril et mai 1918

Son article dans L’Illustration du samedi 4 mai 1918 : « Ça, c’est Reims qui brûle ! » Loti s’est installé à Avize auprès du quartier général de Franchet d’Esperey (GAN : Groupe d’Armées du Nord) d’où il voit les fumées de la ville de Reims bombardée (grande offensive de la dernière chance allemande depuis mars 18, …Voir +

Pierre Loti à Reims – 2 – 25 et 26 août 1915

Un bombardement à Reims dans son Journal et dans son article de L’Illustration du 18 septembre. En 1915, Loti participe beaucoup à la vie politique et diplomatique : débats contre l’expédition britannico-française dans les Dardanelles, mission auprès du roi et de la reine de Belgique, contacts secrets avec la Turquie qu’il soutient, « tournée en vitesse …Voir +

Pierre Loti à Reims pendant la Grande Guerre en 1914 – 1915 – 1918

Pierre Loti (1850 – 1923) est venu à Reims quatre fois pendant la guerre, en mission et pour retrouver son fils Samuel mobilisé sur le front près de Suippes. On le sait par ses articles dans L’Illustration mais surtout par un journal de guerre publié en 1998 à La Table Ronde : Pierre Loti, Soldats …Voir +

Plans de Reims bombardé de 1914 à 1918

Suite des plans déjà publiés sur ce site : après le Plan de la ville de Reims 1917 issu vraisemblablement des services municipaux de l’époque et conservé dans la collection du Reims Histoire Archéologie, après le « Plan jaune » détaillant l’état du centre ville après octobre 1918 et qui a été réalisé par Max Sainsaulieu dont …Voir +

La cathédrale de Reims et ses abords : bombardements de 1914 à 1918

« Graphique » de Max Sainsaulieu d’après Monseigneur M. Landrieux paru dans L’ILLUSTRATION du 22 mars 1919 Yann HARLAUT a mis sur ce site : le détail jour par jour du nombre d’impacts Document noir/blanc paru dans L’Illustration mars 1919, Collection Eric Brunessaux. Le document original en couleurs se trouve dans LANDRIEUX (Maurice), La cathédrale de Reims …Voir +

Etat du centre de Reims… octobre 1918

Plan de Reims dit « plan jaune » publié dans L’Illustration en juin 1920 n° 4031 « Etat du centre de Reims après la retraite allemande octobre 1918 » (avec 8 légendages). Plan récemment montré dans le nouveau livre « Reims 14-18 – De la guerre à la paix« , article de Yann Harlaut « La ville la plus meurtrie de France » …Voir +

Une peinture, 1917, de J.F. Bouchor sur le site de « Histoire par l’Image »

Petite peinture sur bois mise en ligne avec un commentaire très complet à lire sur « Histoire par l’Image« . Peinture montrée aussi dans le livre Reims 14-18… p. 85. Titre : La cathédrale de Reims, septembre 1917. Auteur : Joseph Félix BOUCHOR (1853-1937) Date de création : 1917 Date représentée : septembre 1917 Dimensions : Hauteur …Voir +

Album de Pierre Antony-Thouret : l’Avant-propos

Pour qui n’a pas vu Reims au sortir de l’Étreinte Allemande (octobre 1918) – La Cathédrale – La Ville. Ouvrage honoré d’une souscription du Ministère de l’Instruction Publique et des Beaux-Arts Médaillon : Société des Amis de la Cathédrale de Reims [L’Avant-propos est daté d’octobre 1920, il n’y a pas de date d’édition « Chez l’Auteur »] …Voir +

Reims 14-18 – De la guerre à la Paix

Publication en octobre 2013 du livre réalisé pour le centenaire 14-18 par un collectif ; pour les collectionneurs de cartes postales anciennes, voir en particulier : Vivre dans Reims en guerre, Représenter Reims en guerre, Le tourisme de guerre, La mémoire dans la pierre, Reconstruire Reims… Il est dédié à la mémoire d’Olivier Rigaud décédé …Voir +