Louis Guédet

Lundi 16 juin 1919

1739ème et 1737ème jours

8h soir  Chaleur terrible, avec ces ruines sans ombre. Du monde, réunion des fondateurs de la Coopérative de Reconstruction d’Ormes. Cet après-midi Melle Devédeix quitte Reims, elle était réellement émue en me quittant, et ne savait comment me remercier de l’hospitalité que je lui avais offerte. Pauvre fille. En voilà une qui n’est pas gâtée non plus…

Lettre de ma chère Madeleine m’annonçant l’arrivée de Jean et Robert demain mardi.

Cet après-midi était organisé notre salle de réunion dans une salle de justice de Paix. On y aura chaud demain…  qui sera aussi pour moi une journée bien fatigante.

Impressions, Louis Guédet, Notaire et Juge de Paix à Reims. Récits et impressions de guerre d'un civil rémois 1914-1919, journal retranscrit par François-Xavier Guédet son petit-fils

Cardinal Luçon

Lundi 16 – Confirmation à Carignan

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173


Lundi 16 juin

La réponse à l’Allemagne est prête. Elle comprend trois parties :

1° Une lettre d’envoi assez courte et relative aux principes généraux consacrés une fois de plus par l’Entente;
2° Un mémorandum de cinquante pages résumant les modifications apportées aux préliminaires du 6 mai, après examen du contre-projet allemand et délibération entre les cinq chancelleries;
3° Des annexes, – c’est-à-dire les rapports des diverses commissions et les conclusions auxquelles elles ont abouti.

Le maréchal Foch a rejoint le G.Q.G. Inter-allié.
Les premiers ministres des États allemands ont été convoqués à Weimar.
Une escadre anglaise a bombardé Cronstadt.

Source : La Grande Guerre au jour le jour

Share Button