Louis Guédet

Mardi 8 avril 1919                                                         

1670ème et 1668ème jours

8h soir  Temps de brume le matin en m‘éveillant. Endormi tard et mal dormi. Ainsi je me lève vers 8h1/2. Je règle ma chambre et fuis mon bouge du Lion… d’argent. Je vais chez Guinet (Georges Guinet, notaire de 1904 à 1920), notaire et avec son principal clerc je jette les bases du règlement de la succession Jacquemart, nous nous accorderons. A 11h j’obtiens d’un petit restaurant sur la place de la Gare un déjeuner plutôt maigre comme quantité. 3 rondelles de saucisson, un beefsteak de 5 centimètres de surface sur 1/2 d’épaisseur, 20 frites, un peu de fromage et un verre à Bordeaux de vin, 4 F, ma foi j’ai mieux mangé qu’au Lion d’argent, c’était plus propre… Je file à la Gare de Mohon, 3/4 d’heure de marche, je monte dans le train et arrive ici à 5h du soir, éreinté. Courrier phénoménal. Lettres de Jean, de Robert et de ma pauvre femme…  Jean espère toujours suivre ses cours, quant à ma pauvre femme elle croit que notre maison rue Clovis 42 est prête et ne parle rien moins que d’y venir coucher avec les enfants pour leur faire visiter Reims. Enfin on verra… Je vais me coucher, je ne tiens plus debout. Et puis je suis toujours très impressionné quand je vois nos champs de Batailles.

Impressions, Louis Guédet, Notaire et Juge de Paix à Reims. Récits et impressions de guerre d'un civil rémois 1914-1919, journal retranscrit par François-Xavier Guédet son petit-fils

Mohon, Ardennes


Cardinal Luçon

Mardi 8 – Resté à S. Sulpice. Deuxième audience privée du Pape.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Mardi 8 avril

Les Quatre ont siégé pour continuer l’examen de la question financière. Des experts avaient été chargés de fournir un rapport sur ce point.
M. Clemenceau a reçu le maréchal Foch, qui lui a rendu compte des pourparlers de Spa.
Le général Smuts est arrivé par train spécial dans la capitale hongroise.
La République des Soviets a été proclamée à Munich.

Source La Grande Guerre au jour le jour

 

Share Button