ob_dd8317_amicarte51-100Courrier adressé à Hubert Henriot-Hanoteaux, négociant en beurre à Fleurus – Belgique (Hainault)

28 décembre 1918

Monsieur,
je suis en Hollande depuis le 25 octobre en très bonne santé.
J’espère que vous de même et vos jeunes filles.
Mille mercis du bon accueil.
Delval Louis, réfugié français qui a logé chez vous.
Cordiale poig
née de main.

ob_0ed7df_en-champagne-reparation-passerelle-1918-1200

Cela se passe de commentaires, Louis Delval était réfugié en Belgique. Il remercie son bienfaiteur, un mois après l’armistice… et semble en garder un bon souvenir, et n’a pas oublié les jeunes filles.
Difficile d’en faire dire beaucoup plus à cette carte, quant aux différentes causes possibles de cette expatriation temporaire et forcée… n’épiloguons pas !

La carte nous montre des travaux de réfection, au cœur des combats en Champagne, au milieu des tranchées.
Arrivée à Fleurus, près de Charleroi, ville francophone du Hainault, dont voici une carte du centre ville.

ob_ef9f13_fleurus

Et le Monument aux Morts de Fleurus, en mémoire des victimes de la Grande Guerre.

ob_d26756_fleurus-monument-aux-morts

Share Button