Louis Guédet

Mercredi 23 octobre 1918                                                          

…il me demande.

Il fait un temps magnifique, du soleil et chaud, quelle belle journée d’automne. J’apprends que la Maison de Mme Mareschal, 52, rue des Capucins que j’occupais durant le siège a été envahie par le Général Commandant de Place et son État-major !! Pauvre Mme Mareschal, sa maison va être bien arrangée !! Et moi me voilà sans pied-à-terre !   Ils ne s’inquiétaient même pas si la propriétaire a l’intention de venir habiter son logis !! (Rayé) !

Impressions, Louis Guédet, Notaire et Juge de Paix à Reims. Récits et impressions de guerre d'un civil rémois 1914-1919, journal retranscrit par François-Xavier Guédet son petit-fils

Cardinal Luçon

Mercredi 23 – Réunion provinciale à Paris. Adoration Réparatrice

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Mercredi 23 octobre

Les Belges ont capturé un grand nombre de canons que les Allemands avaient installés pour la défense de la côte flamande.
Les troupes anglaises ont avancé la ligne au sud de Thiant, progressé entre Valenciennes et Tournai, malgré l’accroissement de la résistance allemande.
Dans le secteur de Tournai, nos alliés ont chassé l’ennemi du village d’Orcq et des bois situés dans le voisinage de Froyennelles. Ils se trouvent à moins d’un kilomètre et demi de la ville.
Un coup de main ennemi a échoué sur notre front entre Oise et Serre. Nous progressons sur la Serre. Activité d’artillerie dans la région de Château-Porcien. La lutte diminue d’intensité dans la région de Vouziers.
Lutte de patrouilles dans les Vosges.
En Bulgarie, nos troupes ont atteint le Danube à Widdin.
L’Allemagne a répondu, en date du 21, à la note de M. Lansing. Réponse tortueuse, comme toujours, mais de ton plus humble.

Source : La Grande Guerre au jour le jour

Share Button