Cardinal Luçon

Lundi 26 – Visite à M. Abelé Henri, à M. Aubert, président du Conseil de Fabrique ; à M. de Ayala, qui regrette de ne pouvoir donner suite à l’offre qu’il m’avait faite de son château pour mon refuge

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Lundi 26 août

Entre l’Ailette et l’Aisne, nous avons progressé à l’est de Bagneux, eu faisant une centaine de prisonniers.
Au nord de Roye, échec d’un raid ennemi; nous avons fait une vingtaine de prisonniers.
A l’ouest de Fismes, les Américains ont avancé sur un front de 800 mètres jusqu’à la route de Soissons à Reims.
Sur la rive droite de la Meuse et en Woëvre, nos patrouilles ont ramené des prisonniers dont plusieurs appartiennent à des unités austro-hongroises.
Les Anglais ont largement progressé sur le front au nord de la Somme, en dépit de l’arrivée de renforts allemands considérables.
Les troupes australiennes ont pris Bray-sur-Somme et emporté les positions ennemies voisines.
A leur gauche, des troupes de Londres et des comtés de l’Est ont gagné du terrain.
Les Gallois ont pris 1a Boisse11e, Orvillers, Thiepval et Grandcourt, malgré de vives résistances.
Le village de Miraumont a été débordé. Les Néo-Zélandais, après être arrivé aux lisières de Bapaume, se sont emparés de la route d’Albert à Bapaume. Nos alliés ont occupé également Irles et avancé vers Sapignies, qu’ils ont finalement enlevé ainsi que Béhagnies.
Depuis le 21 août, les troupes britanniques ont capturé plus de 17000 Allemands dans cette région.
Échec d’une tentative allemande près de Bailleul.

Source : La Grande Guerre au jour le jour

Share Button