Cardinal Luçon

Vendredi 6 – Nuit très bruyante au nord-est. Vers 1 h. grêle d’obus sur un point (?), probablement hors de la ville, qui a dû être écrasé. Combat violent du côté de la ferme des Marquises, de midi à 2 heures. Visite à la Charité où se trouvent 15 asphyxiés, trois morts. Visite à l’église Saint-Maurice et M. le Curé. Visite du sous-lieutenant de Soultrait, du Lyonnais, dont la mère m’a envoyé des sous pour les sinistrés. Via Crucis in Cathedrali, hora 6,15 vespertina

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Share Button