Paul Hess

11 juillet 1917 – Nouvelle attaque allemande, sur Cemay, cette fois. Nos pièces recommencent le vacarme de la nuit précédente, tandis que les tranchées sont fortement marmitées et que les explosions de tor­pilles sont nombreuses. En même temps, bombardement vers Fléchambault et Sainte-Anne. Très mauvaise nuit.

Ce jour, un homme a été tué à 11 h, à l’angle des rues du Jard et Petit-Roland.

Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos

Le quartier Sainte-Anne


Cardinal Luçon

Mercredi 11 – Nuit tranquille en ville ; mais vers minuit, combat assez vif tout près de Reims : il m’a semblé que c’était encore vers La Neuvillette. + 13°. A 10 h., visite du Capitaine La Montagne qui remplace au Bureau de la Place, le Capitaine Durr, parti avec le Colonel Frontel. 11 h. à 11 h. 1/2, bombes françaises : l’une d’elles tua un vieillard de 80 ans, à l’angle de la rue du Jard et de la rue Petit Roland. Après-midi, visite aux Sœurs de l’As­somption et de la Visitation. Quelques bombes vers 9 h. 10.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173
Share Button