Cardinal Luçon

Dimanche 15 – + 17°. Visite à Champfleury au 174e bataillon(1). Aumô­nier M. Brousse (de Versailles) divisionnaire. Allocution. Dîné avec les officiers. Mgr Neveux préside à Paris la réunion des réfugiés de l’Union Remo-Ardennaise, à Montmartre.

(1) Unité non identifiable sous ce nom
Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173


Dimanche 15 juillet

Actions d’artillerie assez violentes dans les régions au sud de Saint-Quentin et au sud de Filain, particulièrement vers la Royère. Canonnade en Argonne et sur les deux rives de la Meuse.
1600 obus ont été lancés par les Allemands sur Reims.
En Macédoine, les Germano-Bulgares ont tenté un raid sur les positions britanniques, à l’est du lac Doiran.
Sur le front russe, dans le secteur de Vladimir-Volynski, au sud-ouest de Keselin, l’ennemi, après une préparation d’artillerie, ayant attaqué nos positions, a été chassé avec des pertes sanglantes des tranchées qu’il avait réussi à occuper. Dans le secteur de Lomnica, lutte violente. Les avant-gardes russes ayant franchi la rivière, se sont emparées des hauteurs sur la ligne Dniester- Puchakovic- Bludiki. Au nord-ouest de Podgoriki, l’ennemi a été finalement chassé de ses positions et 4 canons lui ont été pris. 10 officiers et 850 soldats lui ont été capturés.
Sur le front italien, des détachements autrichiens ont été dispersés dans la vallée du Terragnolo. Nos alliés ont enlevé un poste dans le Haut-Cordevole.

Source : La guerre 14-18 au jour le jour

 

Share Button