Cardinal Luçon

Mercredi 23 – + 15°. Nuit tranquille en ville. Combat à l’ouest et au nord pendant une partie de la nuit. Visite rue du Levant, Ponsardin, Barbâtre, Mont-Dieu, Curé de Saint-Maurice, Enfant-Jésus, Doyen du Chapitre. Usine du Mont-Dieu. Quelques obus en ville.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173


Mercredi 23 mai

En Champagne, la réaction de l’artillerie ennemie sur les positions conquises par nous au nord du mont Cornillet, du Casque et du Téton, a été suivie d’une attaque d’infanterie sur ces trois secteurs. L’ennemi a été repoussé partout et a subi des pertes importantes. Le chiffre de nos prisonniers est monté à 1000, dont 28 officiers.
Lutte d’artillerie d’une grande violence dans la région des plateaux de Vauclerc et de Californie et à l’est de Chevreux.
Les Allemands ont soumis la ville de Reims à un intense bombardement. Nous avons abattu deux avions ennemis.
Les Anglais ont effectué des raids heureux au nord-est d’Epéhy, au nord d’Armentières et à l’est de Vermelles.
Canonnade sur leur front, à l’est de Bullecourt, au sud de la route Arras-Cambrai et à l’ouest de Lens. Ils ont fait exploser sur la route Arras-Cambrai, près de Quéant, un important dépôt allemand de munitions. La secousse produite par l’explosion a été ressentie à une grande distance en arrière de leurs lignes.
Les Italiens ont repoussé une série d’offensives autrichiennes, depuis le massif de l’Adamello jusqu’au Carso. Les Autrichiens ont partout subi des pertes élevées.
Le Congrès de Rio-de-Janeiro a décidé de révoquer la déclaration de neutralité faite le 28 avril par le président des États-Unis du Brésil.
M. Ribot a fait au Palais-Bourbon un discours très applaudi pour préciser les buts de guerre de la France.
L’Allemagne a envoyé une note à l’Espagne promettant de respecter désormais les eaux territoriales de la péninsule.
Le Mexique a protesté à Berlin contre la guerre sous-marine.

Source : La Guerre 14-18 au jour le jour

Share Button