Paul Hess

25 – novembre 1916 – Le 301e territorial d’infanterie, cantonné depuis longtemps dans le faubourg de Laon, quitte Reims.

Il est remplacé par le 118e territorial.

Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos

Cardinal Luçon

Samedi 25 – Nuit et journée tranquilles. Pluie ; + 9°. Visite à l’ambulance de Sacy. Commencé à me servir de la bougie à la messe.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

698_001


 

Samedi 25 novembre

Journée calme sur l’ensemble du front. Une pièce ennemie à longue portée a tiré trois obus de gros calibre dans la direction de Nancy. Un avion allemand a été abattu par le tir de nos canons spéciaux. L’appareil est tombé au nord de Berry-au-Bac. Dans la même journée, la maréchal des logis Viallet a abattu son sixième avion allemand vers Moislains (région de la Somme). Violent duel d’artillerie sur le front belge, dans la région de Dixmude: Les batteries belges ont pris le dessus; l’action a été terminée assez rapidement. Sur la rive droite de la Cerna, les Serbes ont enlevé le village de Budimerka. Les violentes contre-attaques lancées sur ce point par l’ennemi ont complètement échoué. Au nord et à l’est de Monastir, la lutte continue, acharnée. Les troupes alliées ont réalisé des progrès et infligé de lourdes pertes aux Germano-Bulgares qui tentent de s’opposer a leur avance. A l’ouest de Monastir, les Italiens, poursuivant leur marche en avant, ont poussé jusqu’à Nizopole et ont fait des prisonniers. La Serbie libérée mesure actuellement l2OO kilomètres carrés. Les Roumains ont progressé en Dobroudja vers le lac Tachaul, mais ils ont abandonné Orsova et Turnu-Severin.

Source : La guerre au jour le jour

Share Button