Cardinal Luçon

Jeudi 30 – Nuit tranquille. + 1 ° 1/2. Journée silencieuse. Visite à Rœderer. Reçu visite du Curé de Taissy, au sujet des Russes.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

taissyeglise


 

Jeudi 30 novembre

Une attaque allemande sur un de nos petits postes à la Fille-Morte a été repoussée à la grenade. Canonnade sur tout le reste du front, surtout dans le secteur Douaumont-Vaux. Un coup de main tenté par les Allemands, sur le front britannique, au sud de Neufchâtel et une attaque à la grenade, prononcée par eux à l’est de Carency, ont été repoussés. Nos alliés ont exécuté deux raids à l’est d’Ypres. Ils ont fait 21 prisonniers. Activité de l’artillerie ennemie vers Gueudécourt et de part et de l’autre de l’Ancre. Les Anglais ont bombardé les lignes allemandes du bois de Biez et du nord-est d’Armentières. Les Russes ont entrepris une offensive dans les Carpates boisées. Ils ont fait 800 prisonniers près de Kirlibaba. Simple canonnade sur le front italien. Les Roumains signalent une moindre activité des Austro-Allemands sur leur front. D’importants changements sont opérés dans l’Amirauté anglaise: lord Jellicoe et l’amiral Beatty prennent le haut commandement. Le ministre de l’Agriculture russe, le comte Bobrinsky, a donné sa démission.

Source : La guerre au jour le jour

Share Button