Paul Hess

9 septembre 1916 – Vers 18 h 3/4, un aéro boche jette une bombe qui tombe rue du Cardinal-Gousset, tuant le sonneur de l’église Saint-André et blessant deux ou trois personnes.

Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos

cardinal-gousset


Cardinal Luçon

Samedi 9 – + 19°. Nuit agitée autour de Reims. Canonnade des grosses pièces à Reims toute la nuit de temps en temps. Item à l’Est, au Sud-Est. 9 h. aéroplane, tir contre. Voyage de Meaux. A 7 h. une bombe d’avion allemand tue un Monsieur près l’église de Saint-André, il portait souvent des fleurs à l’autel de la Sainte Vierge.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

 

Samedi 9 septembre

Au sud de la Somme, des engagements partiels nous ont permis de progresser dans le village de Vermandovillers, où nous avons fait une cinquantaine de prisonniers.
Sur la rive droite de la Meuse, les Allemands ont lancé ce matin plusieurs attaques sur les positions conquises par nous dans la région Vaux-Chapitre-le Chenois. L’ennemi, qui avait réussi à prendre pied dans une des tranchées, en a été rejeté peu après par une vive contre-attaque de nos troupes au cours de laquelle nous avons fait une centaine de prisonniers, et pris plusieurs mitrailleuses. Nous avons progressé à la grenade au sud de Thiaumont. Nous avons repoussé une attaque en forêt de Parroy.
Deux avions allemands ont été abattus sur la Somme.
Les Roumains ont progressé en Transylvanie vers Hatseg et à Czik-Sereda. Les Russes ont pris l’offensive en Dobroudja contre les Bulgares.
Notre artillerie tonne violemment sur le front de Salonique.
Les Italiens ont repoussé plusieurs offensives dans les Alpes.
Les Russes ont franchi la Gnota-Lipa et mis en fâcheuse posture l’armée de Bothmer.

Source : La Grande Guerre au jour le jour

Share Button