Cardinal Luçon

Jeudi 28 – Nuit tranquille. + 14°. A 9 h. quelques canons tirent autour de Reims. Après-midi, orage et pluie abondante de 5 à 6 h.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Jeudi 28 septembre

Au nord de la Somme, où nous avons organisé les positions conquises, l’ennemi a dirigé une forte attaque sur nos nouvelles positions, depuis Bouchavesnes jusqu’au sud de la ferme du bois Labé. Dans une brillante contre-offensive nos troupes se sont lancées au-devant des vagues d’assaut ennemies, qu’elles ont refoulées en désordre après leur avoir infligé des pertes élevées. Nous avons fait 250 prisonniers, dont, 5 officiers et pris 8 mitrailleuses. Nous avons sensiblement élargi nos progrès à l’est et au sud-est de Rancourt et pénétré, dans le bois de Saint-Pierre-Vaast.
Les Russes ont repoussé quelques attaques de détail près de Riga.
Les Roumains ont fait 100 prisonniers dans la vallée de Giul. Un zeppelin a, de nouveau, survolé Bucarest.
Les Serbes ont refoulé une série d’attaques bulgares dans la région de Kaimackalan.
M. Venizelos, qui a débarqué en Crête avec l’amiral Coundouriotis, a annoncé qu’il prenait la tête du mouvement national hellénique.

Source : La Grande Guerre au jour le jour


st-vast

Share Button