Cardinal Luçon

Dimanche 12 – Nuit tranquille : + 4. Belle journée. Messe Croix Rouge. Visite du Capitaine d’ordonnance du General Gouraud, avec M. Duvent ; Comtesse d’Haussouville, Comte d’Harcourt (son frère), M. Farea, M. Ferdinand Lambert, Houlon, venus à la Messe Croix Rouge rue du Couchant. Allocution (Revue remo-ardennaise p. 125). Lettre de Mgr le Cardinal Sevin au sujet de la « rumeur infâme ». (Recueil, p. 112).

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Rue du Couchant

Rue du Couchant


Dimanche 12 mars

En Belgique, tirs de destruction sur les tranchées et les boyaux ennemis de Steenstraete et de Bixschoote. En Artois, nous faisons sauter une mine et en occupons l’entonnoir. Entre Somme et Oise, noms bombardons les organisations allemandes d’Herbécourt, de Laucourt et de Beuvraignes. Au nord de l’Aisne, après un violent bombardement, entre Troyon et Berry-au-Bac, les Allemands ont débouché de la Ville-au-Bois et attaqué le saillant que forme notre ligne au bois des Buttes. Après un combat très vif, ils ont été rejetés. A l’ouest de la Meuse, ils ont lancé une forte attaque le long de la route de Béthincourt-Chattancourt. Nous avons repris par une contre-offensive immédiate un boyau où ils avaient pu pénétrer. A l’est de la Meuse, l’ennemi a multiplié ses attaques contre le village de Vaux. Il s’est emparé de quelques maisoms à l’est de l’église. Il a essayé vainement d’arriver jusqu’aux fils de fer du fort de Vaux. Partout ses pertes ont été sensibles. Activité d’artillerie de notre côté en Lorraine et dans les Vosges. Nous avons abattu un fokker près de Douaumont. En Mésopotamie, la colonne anglaise Aylmer, faute d eau, a dû se replier vers le Tigre. La Chambre portugaise a décidé la formation d’un ministère national.

 

Share Button