Cardinal Luçon

Lundi 31 – Visite aux Visitandines de Bourg. Voyage à Lyon. Entretien avec S.E. le Cardinal Sevin. Bombes sur la ville de Reims.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Juliette Breyer

Lundi 31 Janvier 1916. Je m’ennuie à mourir. Aussi j’ai écrit à Paris chez Mignot s’ils pouvaient me rendre un Comptoir. Dans le travail je m’ennuierais moins et puis si tu reviens tu auras un toit. Il me faut une occupation ou je crois que je perdrai la tête. J’attends la réponse.

Hortense Juliette Breyer (née Deschamps, de Sainte-Suzanne) - Lettres prêtées par sa petite fille Sylviane JONVAL

De sa plus belle écriture, Sylviane Jonval, de Warmeriville a recopié sur un grand cahier les lettres écrites durant la guerre 14-18 par sa grand-mère Hortense Juliette Breyer (née Deschamps, de Sainte-Suzanne) à son mari parti au front en août 1914 et tué le 23 septembre de la même année à Autrèches (Oise). Une mort qu’elle a mis plusieurs mois à accepter. Elle lui écrira en effet des lettres jusqu’au 6 mai 1917 (avec une interruption d’un an). Poignant.(Alain Moyat)

Il est possible de commander le livre en ligne


 

Lundi 31 janvier

En Artois, au sud du chemin de Neuville à la Folie, nous avons fait exploser une mine qui a bouleversé les galeries de l’ennemi.
Nous avons exécuté des tirs de destruction sur le centre de ravitaillement de Sallaumines, près de Lens, et sur des parcs allemands au nord de Vimy.
Au sud de la Somme, près de Dompierre, les Allemands ont attaqué nos positions. Nos tirs de barrage et notre fusillade ont, par deux fois, rejeté l’ennemi dans ses tranchées.
Entre Somme et Oise, noms avons canonné des troupes en mouvement près de Beuvraignes et de l’infanterie en marche près de Roye.
Au nord de l’Aisne (en face du Soupir), nous avons détruit un ouvrage allemand et anéanti sa garnison.
L’offensive russe se poursuit dans la région d’Erzeroum; par contre, il y a accalmie en Galicie. Les Allemands sont embourbés dans les marais de Pinsk.
Lutte d’artillerie sur tout le front italien.
Deux colonnes anglaises ont fait leur jonction en Mésopotamie.

Reims : pompiers combattant l’incendie : [photographie de presse] / Agence Meurisse

 

Share Button