Louis Guédet

Samedi 14 août 1915

336ème et 334ème jours de bataille et de bombardement

7h soir  Nuit calme. Temps orageux. Fait des courses toute l’après-midi. Couru après un laissez-passer pour Pargny demain, de la Place au Commissariat de Police et au Commissariat Central. Toujours la lutte entre le militaire et le civil. Le militaire est si heureux de faire sentir sa botte ! Vu le commandant Lallier pour me renseigner si je ne pourrais pas faire obtenir la Croix de Guerre à mon pauvre ami Mareschal pour sa femme et ses enfants. Je dois en causer avec le Docteur Lardennois demain à Pargny.

Ma femme est presque décidée à ce que j’accepte l’hospitalité des Mareschal  52, rue des Capucins. J’y suis moi décidé si rien ne se décante avant fin septembre et je suis obligé d’hiverner devant les lignes prussiennes. Je vais faire déménager mon mobilier dès maintenant, ou après-demain.

Impressions, Louis Guédet, Notaire et Juge de Paix à Reims. Récits et impressions de guerre d'un civil rémois 1914-1919, journal retranscrit par François-Xavier Guédet son petit-fils

Cardinal Luçon

Nuit tranquille. Visite de M. Colaneri ; de M. Ladame. Jour­née tranquille ; pluie.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

 

ob_3fc163_bdic-val-055-138b

ob_684c41_bdic-val-055-138

Délégation anglaise du 14 août 1915


Samedi 14 août

Une tentative allemande est arrêtée à Nieuport, en Belgique; une autre en Artois, près du château de Carleul; plusieurs autres en Argonne, entre la route Binarville-Vienne-le-Château et la Houyette.
Les Autrichiens ont perdu, après le sous-marin U-12, le sous-marin U-3.
Les alliés ont encore progressé dans la presqu’île de Gallipoli et procédé à des débarquements dans le golfe de Saros.
Les Russes ont paralysé l’offensive allemande dans la région de Riga, sur terre et sur mer. Près de Dvinsk, ils continuent à progresser avec succès en talonnant l’ennemi : au nord de Vlodava, ils ont occupé deux localités et fait des prisonniers; près de Kovno, ils restent vainqueurs, sauf sur un point, à Godlevo. Ils contre-attaquent le long de la voie ferrée de Kiew, à Malkine; entre Wieprz et Bug. Mackensen est à nouveau arrêté; les cadavres allemands sont accumulés dans cette région. D’une façon générale, l’enveloppement conçu par Hindenburg a totalement échoué.
Un grand conseil va se tenir à Bucarest.
Le gouvernement bulgare publie une note officieuse pour indiquer à quelles conditions la ligne balkanique pourrait se reconstituer.
Le baron Ishii, ambassadeur du Japon à Paris, a accepté le portefeuille des Affaires étrangères à T
okio.

Source : La guerre au jour le jour

Share Button