Cardinal Luçon

Nuit tranquille. Pas dormi, couché à la cave. Visite à la Verrerie de Cormontreuil avec M. le Doyen de Saint-Remi et M. Camu. Mis à la poste une lettre au Cardinal de L.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

ob_492b69_le-four-de-la-verrerie-detuit-par-les

Source de la photographie : Wikipédia


Juliette Breyer

Lundi 12 Juillet 1915. J’ai encore le cœur à l’envers. Tu te rappelles Guillardel, le manœuvre, il vient d’être réformé. Il était dans un dépôt. Il est venu me causer et il m’a dit qu’il me plaignait car tout en étant loin il avait su que tu avais été tué. Quand il a vu que moi je n’en étais pas sure, il était navré de m’avoir dit cela.

J’en ai rattrapé le cauchemar et c’est fini, je désespère. Oh ces boches, quelle haine pour eux ! Et dire qu’il y a un an aujourd’hui il y avait une société de Colmar qui était là en face chez maman, là où il y a des canons. Quel changement !

Hortense Juliette Breyer (née Deschamps, de Sainte-Suzanne) - Lettres prêtées par sa petite fille Sylviane JONVAL

De sa plus belle écriture, Sylviane Jonval, de Warmeriville a recopié sur un grand cahier les lettres écrites durant la guerre 14-18 par sa grand-mère Hortense Juliette Breyer (née Deschamps, de Sainte-Suzanne) à son mari parti au front en août 1914 et tué le 23 septembre de la même année à Autrèches (Oise). Une mort qu’elle a mis plusieurs mois à accepter. Elle lui écrira en effet des lettres jusqu’au 6 mai 1917 (avec une interruption d’un an). Poignant.(Alain Moyat)

Il est possible de commander le livre en ligne


Renée Muller

Le 12 visite de Mr BELVAL il couche au château, visite du colonel CHARVES ? et lieut. 49

Renée Muller dans Journal de guerre d'une jeune fille, 1914

Voir la suite sur le blog


 

Lundi 12 juillet 1914 :

L’armée britannique repousse une attaque allemande qui avait pris pied dans quelques éléments de première ligne.
Au nord de Souchez, nos troupes chassent les Allemands de quelques éléments de tranchée, où ils avaient pu se maintenir, à proximité de la station. Une attaque ennemie est arrêtée à la Vaux-Féry (forêt d’Apremont, près de Saint-Mihiel). Canonnade dans le secteur de l’Aisne, au bois Le Prêtre, à Moncel, à Metzeral et à Ammertzwiller.
Près d’Altkirch, un de nos avions a abattu un aviatik.
La somme des souscriptions offertes à l’emprunt britannique atteint à près de 20 milliards.
Les combats du front oriental deviennent plus violents au nord-ouest de Varsovie. Sur la rive gauche de la Vistule, les Allemands évacuent leurs dernières tranchées de Goumine en se couvrant d’un ouragan de feu. Au sud de Lublin, la bataille se déroule autour dela cote 118. Les Russes ont délogé leurs adversaires par de fougueuses offensives de la cote 118. Entre la Wieprz et le Bug, ils ont repoussé une série d’assauts. Les Austro-Allemands n’ont pas réussi à progresser sur la Zlota-Lipa.
Le roi George a visité la grand flotte anglaise, dont il constate l’état très satisfaisant.
Le gouvernement allemand a fait des excuses au Danemark au sujet du torpillage du vapeur danois Sea
borg.

Source : La guerre au jour le jour

Share Button