Paul Hess

Avant-hier, 8, dans la matinée, le quartier de la verrerie a été bombardé. Aujourd’hui, 10, bombardement après-midi.

Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos

ob_36182d_597-001

 Cardinal Luçon

Jeudi 10 – Nuit tranquille. Fusillade fréquente, presque continue. Aéroplane français vers 6h. Journée tranquille. 4 h bombes allemandes.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Juliette Breyer

Jeudi 10 Juin 2015.. J’ai reçu une lettre de Mignot et je suis ennuyée. Si j’avais su que tout cela arrive, j’aurais vendu ma maison au début de la guerre. Sais-tu ce qu’ils me disent ? Qu’il est inexplicable qu’au mois d’août j’ai remis tant de marchandise en magasin et que pour eux j’avais déjà 3 à 4000 francs de déficit avant d’être pillé et qu’ils verront cela par la suite. On voit bien que je ne suis qu’une femme mais j’ai ton parrain pour me guider et je tiendrai ferme : je ne veux rien perdre.

Crois-tu, mon pauvre Lou, tout s’emmêle. Si seulement tu me revenais… J’ai écrit à l’ambassade d’Espagne à Berlin. J’arriverai peut-être à apprendre quelque chose.

Hortense Juliette Breyer (née Deschamps, de Sainte-Suzanne) - Lettres prêtées par sa petite fille Sylviane JONVAL

De sa plus belle écriture, Sylviane Jonval, de Warmeriville a recopié sur un grand cahier les lettres écrites durant la guerre 14-18 par sa grand-mère Hortense Juliette Breyer (née Deschamps, de Sainte-Suzanne) à son mari parti au front en août 1914 et tué le 23 septembre de la même année à Autrèches (Oise). Une mort qu’elle a mis plusieurs mois à accepter. Elle lui écrira en effet des lettres jusqu’au 6 mai 1917 (avec une interruption d’un an). Poignant.(Alain Moyat)

Il est possible de commander le livre en ligne


Renée Muller

9 – 10 je vais à Taissy

Renée Muller dans Journal de guerre d'une jeune fille, 1914

Voir la suite sur le blog


 

Jeudi 10 juin

Violent combat d’artillerie dans le secteur au nord d’Arras. Nous avons enlevé les maisons de Neuville que l’ennemi tenait encore, en sorte que le village nous appartient en totalité. Nous avons aussi progressé à l’extérieur de l’îlot nord.
Dans le Labyrinthe, nous avons avancé au sud-est.
A Hébuterne, le bombardement ne nous a pas empêchés d’élargir nos positions autour de la ferme Toutvent.
A l’est de Tracy-le-Mont, à la ferme de Quennevière, une contre-attaque ennemie a échoué et nous avons gardé toutes les positions conquises.
En Courlande, les troupes russes se sont concentrées devant Chavli. Elles ont pris 2000 Austro-allemands en Galicie. De violents combats ont eu lieu sur le front du Dniester, où les attaques ennemies ont été brisées.
Un dirigeable italien a pris feu après avoir bombardé le port hongrois de Fiume. Un avion autrichien a jeté des bombes sur Venise.
Un avion allemand a été capturé en Serbie. Deux avions allemands ont été abattus, en Flandre, dans les lignes anglaises.

 

Share Button