Bombardement.

Vers 11 heures, trois camionneurs de la maison Plumet, occupés à la préparation d’un wagon de caisses de champagne à expédier, sont tués dans la cour du CBR, rue Jacquart.

Ce sont MM. Michel Kariger, 67 ans ; Ernest Guidet, 55 ans et Victor Dautel, 52 ans.

– à 17 h, les obus sifflent encore, envoyés de très près ainsi que cela a été constaté maintes fois depuis quelques temps, les coups de départs s’entendant aussi bien que les explosions des projectiles.

Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos
Gare du CBR, rue Jacquart

Gare du CBR, rue Jacquart

Jeudi 28 – Nuit tranquille pour la ville à partir de 10 h. Canonnade toute la journée. Bombes.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. Travaux de l’Académie Nationale de Reims

28 – jeudi – Beau temps, gelée. Violente canonnade de nos grosses pièces dès le matin. Le vent venant du nord-est, quand les coups partent les maisons de la Haubette tremblent sur leur base. A 2 h du soir le calme est un peu rétabli. Mais pas pour longtemps sans doute.

Trois hommes tués gare du CBR : Karger, Guidet et Dautel du routage (?) (et deux chevaux).

La nuit fut des plus terribles comme canonnade et bombardements. De 5 h 1/2 à 8 h 20 du soir 100 obus sur le 4ème canton.

Carnet d'Eugène Chausson durant la guerre de 1914-1918

Voir ce beau carnet sur le site de sa petite-fille Marie-Lise Rochoy

Jeudi 28 janvier

Le combat s’est ralenti en Flandre, où un avion allemand a été abattu par les Belges.
L’affaire du 25 a coûté à l’ennemi un bataillon et demi. Celle de la Bassée, qui fut un gros échec pour lui, et où l’armée anglaise s’est vaillamment comportée, lui a coûté deux bataillons. Un coup de main, qu’il a tenté près de Tracy-le-Val, entre Oise et Aisne, n’a donné aucun résultat. L’infanterie allemande a attaqué sur le plateau de Craonne, mais elle a été repoussée avec des pertes très notables, 1000 cadavres étant restés sur le terrain. Elle n’a pu prendre pied que sur un point, à la Creute, des éboulements ayant enfermé deux de nos compagnies dans une ancienne carrière. Quatre assauts allemands ont été brisés dans l’Argonne.
Les Russes ont accompli des progrès sérieux en Prusse orientale où ils ont réussi à tourner la région fortifiée des lacs de Mazurie.
Le conseil fédéral allemand a été obligé d’avouer la disette croissante qui règne dans l’empire. Il a prononcé le séquestre pour tous les stocks de blé, de seigle, d’orge et de farine.
Des émeutes se sont produites en Transylvanie, où la haine des Hongrois grandit de jour en jour.
Trois corps d’armée turcs marcheraient contre l’Égypte : une escarmouche a eu lieu entre leur avant-garde et une patrouille anglo-égyptienne, à l’est du canal de Suez. Les troupes anglo-indiennes ont eu un succès dans le Chatt-el-Arab, près du golfe Persique.

 

Share Button