• Tag Archives: Mgr Neveux

Dimanche 15 juillet 1917

Cardinal Luçon Dimanche 15 – + 17°. Visite à Champfleury au 174e bataillon(1). Aumô­nier M. Brousse (de Versailles) divisionnaire. Allocution. Dîné avec les officiers. Mgr Neveux préside à Paris la réunion des réfugiés de l’Union Remo-Ardennaise, à Montmartre. (1) Unité non identifiable sous ce nom Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd.… Lire la suite

Jeudi 7 juin 1917

Louis Guédet Jeudi 7 juin 1917 999ème et 997ème jours de bataille et de bombardement 1h soir  Pluie d’orage hier soir. Nuit à peu près calme, chaleur torride qui tournera nécessairement à l’orage. Vu à l’École Professionnelle (Poste, sous-préfecture, etc…) Beauvais et Houlon qui jugeaient les allocations militaires en commission cantonale. Nous avons causé. Du… Lire la suite

Lundi 9 avril 1917

Louis Guédet Lundi 9 avril 1917  Lundi de Pâques 940ème et 938ème jours de bataille et de bombardement 2h  Temps gris, maussade, du grésil, neige fondue. Toute la nuit bataille, bombardement, incendies. On affiche que tout le monde, tous ceux qui ne sont pas retenus par leurs fonctions doivent partir avant demain 10 courant midi,… Lire la suite

Vendredi 30 mars 1917

Louis Guedet Vendredi 30 mars 1917 930ème et 928ème jours de bataille et de bombardement 8h3/4 soir  Temps froid, glacial, humide, giboulées, sale temps, nuit insupportable de bataille. Des obus toute la journée. A 9h1/2 audience civile, 2 affaires !! cela devient comme la simple police, dans le marasme ! Occupé toute la journée à un tas… Lire la suite

Jeudi 29 mars 1917

Clinique Mencière

Lois Guédet Jeudi 29 mars 1917 929ème et 927ème jours de bataille et de bombardement 8h1/2 soir  Temps glacial, pluie, ondées, on souffre du froid humide après le froid sec. Lequel des deux le meilleur ? ni l’un ni l’autre ! Je travaille, j’écris, je déblaie fiévreusement toute la matinée. Y arriverai-je ? J’en ai des moments de… Lire la suite

Dimanche 4 mars 1917

Saint-Thierry en 1907

Louis Guédet Dimanche 4 mars 1917 904ème et 902ème jours de bataille et de bombardement 8h1/2 soir  Gelée forte. Il fait froid avec une vraie bise. Est-ce que nous allons recommencer une série de froids sibériens !! Messe de 8h1/2 de paroisse. Rentré travailler « d’arrache-pied » pour déblayer pour le mercredi 7. Écrit au Président Hù que j’acceptais… Lire la suite

Lundi 22 janvier 1917

Louis Guédet Lundi 22 janvier 1917 863ème et 861ème jours de bataille et de bombardement 6h soir  Ce matin la neige tombe fine et drue et parait vouloir tenir. Il fait froid. Je fais quelques courses au Greffe et vais à l’Hôtel de Ville, à la Chambre des notaires, c’est énorme le temps que l’on… Lire la suite

Mercredi 10 janvier 1917

Louis Guédet Mercredi 10 janvier 1917 851ème et 849ème jours de bataille et de bombardement 8h1/2 soir  Assez beau temps, de la neige la nuit, mais adoucissement de la température progressif, au point que le soir il faisait doux. Après-midi à l’archevêché pour la Fabrique, mais il y avait une réunion générale avec « Denier du… Lire la suite

Mardi 12 décembre 1916

Louis Guédet Au mardi 12 décembre 1916 – 822ème et 820ème jours de bataille et de bombardement 7h1/2 soir  Temps froid, tempête de vent. Je rentre de Paris, fatigué, exténué. Appris pas mal de choses, que je noterai ces jours-ci, en venant. Goulden, Thomas (Albert Thomas, Ministre de l’Armement (1878-1932)), Panhard, etc… Voyage fatiguant à… Lire la suite

Mercredi 29 novembre 1916

Louis Guédet Mercredi 29 novembre 1916 809ème et 807ème jours de bataille et de bombardement 8h1/2 soir  Temps gris couvert, glacial, que de la neige. Le calme absolu, le silence qui fait mal. Pas un bruit, pas un coup de canon. C’est lugubre et angoissant. Travaillé comme un nègre. Vu Honoré qui me demandait des… Lire la suite

Dimanche 19 novembre 1916

Louis Guédet Dimanche 19 novembre 1916 799ème et 797ème jours de bataille et de bombardement Saint-Martin-aux-Champs C’est peut-être ce dimanche, alors que toute la famille était réunie pour le déjeuner, que Maurice demanda à sa mère de l’eau. Madeleine prend son verre, le remplit, le boit elle-même, puis le remet à sa place devant l’assiette… Lire la suite