• Daily Archives: 19 janvier 2019

Sarah Bernhardt devant la cathédrale en 1916

En 1916, la grande tragédienne Sarah Bernhardt (1844-1923) est déjà âgée de 72 ans. L’année précédente, elle a été amputée d’une jambe à cause d’une arthrite tuberculeuse. Refusant de porter une prothèse elle joue assise. Sur les photos qui la montrent debout, ci-dessous, elle est sur une jambe et on peut voir qu’elle se tient après la grille entourant la statue de Jeanne d’Arc.

A propos de cette cérémonie, voici un extrait du livre « Les villes en guerre (1914-1945) – Philippe Chassaigne, Jean-Marc Largeaud – Google Livre (éd. Armand Colin) Page 74 :

Photos N&B: collection Vincent Piniarski

A noter que le texte du livre indique la date du 9 septembre 1916, alors que les annotations au dos des photos parlent de juillet 1916…!

Lire également : « L’admirable Sarah Bernhardt, amputée et septuagénaire anime le Théâtre des Armées auprès des soldats du front. »

Share Button

Dimanche 19 janvier 1919

Louis Guédet

Dimanche 19 janvier 1919

1591ème et 1589ème jours

7h soir  Travaillé toute la journée à mon courrier. J’avais 50 lettres qui m’attendaient !! Je suis fourbu. Je repars demain à Épernay pour mon audience, je coucherai ayant un rendez-vous avec Guelliot, pour la succession Renard.

Je partirai ensuite le 24 pour Paris et Chartres. Tout cela me retarde et me déborde

Impressions, Louis Guédet, Notaire et Juge de Paix à Reims. Récits et impressions de guerre d'un civil rémois 1914-1919, journal retranscrit par François-Xavier Guédet son petit-fils


 Cardinal Luçon

Dimanche 19 – Visite de M. Lloyd George (1), à la Cathédrale 2 h 45-3 h 15.

(1) Premier Ministre britannique et signataire du traité de Versailles
Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

 Dimanche 19 janvier

La Conférence interalliée a été officiellement inaugurée par un grand discours de M. Poincaré, qui a parlé des origines de la guerre, de l’appui donné par la plupart des nations à celles d’entre elles qui luttaient pour le droit, des conditions d’une paix juste et durable et de la Ligue des nations.
Il avait été entendu la veille que la Belgique et le Portugal auraient trois voix à la Conférence au lieu de deux, et que le roi du Hedjaz en aurait également deux.
Les rapports de la Conférence avec la presse avaient été également réglés.
Le gouvernement d’Ebert et de Scheidemann s’efforce de démontrer qu’il n’est pour rien dans la mort de Liebknecht et de Rosa Luxembourg.
Radek continue la lutte à Brunswick.
La Constituante allemande sera convoquée dans la seconde moitié de février, au palais du Reichstag.
Les travaillistes américains sont arrivés à Londres.
La Constituante irlandaise est convoquée pour le 21 à Dublin.
Les garanties constitutionnelles ont été suspendues à Barcelone, où la situation serait inquiétante.
Le cabinet italien comprend cinq membres nouveaux.
D’importants documents accablants pour l’ancien gouvernement austro-hongrois ont été découverts à Sarajevo.

Source : La Grande Guerre au jour le jour

Share Button