• Daily Archives: 21 novembre 2018

Jeudi 21 novembre 1918

Cardinal Luçon

Jeudi 21 – Visite de M. Dage. Visite à M. le Doyen, à M. le Général Le Galtet qui s’en va à Fismes. Visite du Capitaine-Intendant qui s’en va aussi demain. Visite du Commandant Gisord du 95”, au nom du Colonel et du régiment. Visite des deux aumôniers militaires

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

 Jeudi 21 novembre

Général Mangin. crédit photo : Gallica BNF

Suite de la marche en avant. Les prisonniers libérés continuent à rejoindre nos lignes.
En Belgique, nous avons atteint Bourseigne, Vieille-Reenne.
En Lorraine, tandis qu’un détachement poussait sur notre gauche jusqu’à Sarralbe, nos avant-gardes s’établissaient sur le front Kerberg – Hommarting – Saverne – Allenvilliers – Hagen.
L’entrée de nos troupes à Saverne, sous le commandement du général Gerard, s’est effectuée avec un grand enthousiasme. Le maréchal Pétain, commandant en chef des armées françaises, a fait son entrée solennelle dans la ville de Metz, à la tête des troupes de la 10e armée, commandée, en l’absence du général Mangin, victime d’un accident de cheval, par le général Leconte. Toute la population, d’un élan unanime, s’était portée au devant de nos troupes, qu’elle a longuement acclamées. Même accueil émouvant a été réservé à nos soldats dans Colmar.
Les Américains ont atteint la ligne générale : Etalle-Saint-Léger -Longwy – Audun-le-Roman- Briey.
Les Belges ont atteint la ligne Daesrode (est de Termonde), Alost. Une brigade de cavalerie et de carabiniers bicyclistes a été poussée sur Bruxelles et un régiment de cavalerie a été envoyé à Malines. Des dépôts de munitions ont sauté à Bruxelles aux gares du Nord, du Midi et de Schaerbeck, mettant le feu à ces dernières. M. Max, le bourgmestre bruxellois, revenu d’Allemagne, a fait son entrée à l’hôtel de ville.
L’hetman Skoropatski a été renversé en Ukraine.
Les pertes anglaises de la guerre, d’après les déclarations du représentant du War Office se sont élevées à 650.000 morts et 2.032.000 blessés.

Source : La Grande Guerre au jour le jour

Share Button

Les casques des Poilus

Exposition, juin 2018 au Centre de Création pour l’Enfance de Tinqueux

Année scolaire 2017-2018, avec l’École primaire Jean Moulin de Tinqueux
Les élèves de la classe de CM2 avec Vincent Gimel, instituteur et Caroline Valette, plasticienne

Share Button