Louis Guédet Mardi 2 octobre 1917 1117ème et 1115ème jours de bataille et de bombardement …Journée monotone et épouvantable de tristesse et de douleur, d’angoisses, toujours pas de nouvelles de Jean. J’écris au Commandant Barot, État-major 6ème Région à Châlons-sur-Marne pour lui demander s’il peut nous renseigner sur le sort de notre pauvre enfant. Lettre… Lire la suite