Cardinal Luçon

Dimanche 31 – Nuit tranquille. + 10°. Retraite du mois. Visite à Sœur Gabriel. Lettre à M. le Curé de Maulévrier (Recueil, p. 47).

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

 

Dimanche 31 décembre

En Champagne, un détachement ennemi qui essayait, après un vif bombardement, d’enlever un de nos postes de la région de Beauséjour, a été dispersé par notre feu.

A l’ouest de Tahure, nous avons exécuté sur une tranchée adverse un coup de main qui a parfaitement réussi.

Lutte d’artillerie des deux côtés de l’Avre et sur la rive gauche de la Meuse.

Canonnade sur le front belge, vers Dixmude et Steenstraete. Les batteries belges ont efficacement riposté.

La situation est stationnaire dans les secteurs de Macédoine.

Lutte d’artillerie particulièrement vive autour de Monastir.

Les troupes italiennes ont repoussé une reconnaissance bulgare près du lac Prespa. Dans la région du lac d’Okrida, Michavetz, qui avait été occupé par des éléments autrichiens, a été repris par les alliés.

L’armée britannique a effectué quelques raids heureux sur la basse Strouma et bombardé par avions Demir-Hissar.

Les Russes ont eu un succès sur le canal d’Oguinski et sur la rivière Bistrytza. Ils ont reculé sur la frontière de Moldavie et en Valachie, au nord-est de Rymnicu-Sarat.

La note de la France, en réponse à l’ouverture de paix allemande, a été remise à M. Sharp, ambassadeur des Etats-Unis.

Source : La guerre au jour le jour

dixmude

Share Button