Louis Guédet Vendredi 24 septembre 1915 377ème et 375ème jours de bataille et de bombardement 8h1/2 matin  Nuit calme, après…  l’orage d’hier. De la canonnade au loin, vers le camp de Châlons, c’est tout. Ce matin silence absolu. On croirait rêver, après les bourrasques comme celles d’hier. La ville entière a été arrosée, on signale… Lire la suite