• Archives: Soeurs Saint-Vincent de Paul

Mercredi 27 février 1918

Louis Guédet Mercredi 27 février 1918 1265ème et 1263ème jours de bataille et de bombardement 9h1/2 matin  Temps pluvieux, je suis exténué, je ne dors plus. Ces insomnies me tuent. J’ai hâte d’aller me reposer à St Martin. 8h soir  …Couru… Reims. Je suis nerveux. Impressions, Louis Guédet, Notaire et Juge de Paix à Reims. …Voir +

Vendredi 23 novembre 1917

Louis Guédet Vendredi 23 novembre 1917 1169ème et 1167ème jours de bataille et de bombardement 6h1/2 soir  Toujours le même temps gris. Combats violents vers 8h du soir hier et 3h du matin. A 8h du soir des obus asphyxiants rue du Champ de Mars, chez Delancin (à vérifier) et de Mumm. M. Mazzuchi consul …Voir +

Jeudi 26 juillet 1917

Paul Hess 26 juillet 1917 – Nos pièces ont tiré très violemment pendant la nuit. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Jeudi 26 – + 15°. Violent combat d’artillerie du côté français et bombes sifflantes allemandes de 2 h. à 3 h. Indisposition : manqué la messe. Visite …Voir +

Mercredi 18 avril 1917

Louis Guédet Mercredi 18 avril 1917 949ème et 947ème jours de bataille et de bombardement 11h matin  Temps gris brumeux, glacial, de la neige fondue, du grésil, de la pluie, sale temps. Nuit tranquille dans notre quartier. Mais boulevard Lundy, bombardement vers 2h du matin, tir de barrage. Pierre Lelarge a encaissé pour son compte …Voir +

Dimanche 1er avril 1917

Louis Guédet Dimanche 1er avril 1917  Rameaux 932ème et 930ème jours de bataille et de bombardement 5h1/2 matin  A 4h20 des bombes, cela se rapproche, je m’habille, à peine étais-je vêtu qu’une bombe tombe dans notre rue, vers le 97-99 (exactement au n°99, clinique Lambert, à 50 mètres de la maison). Il faut descendre à …Voir +

Lundi 3 avril 1916

Louis Guédet Lundi 3 avril 1916 569ème et 567ème jours de bataille et de bombardement 6h soir  Journée et nuit calmes. Soleil chaud et splendide. Vu Mt Dargent, avoué, qui est réfugié à Chaville (Seine). Il m’apparu assez abattu et découragé, Vu le Procureur de la République assez pessimiste. J’ai tâché de le remonter…  quoique moi …Voir +