• Archives: Rue Jeanne d’Arc

Mardi 12 février 1918

Louis Guédet Mardi 12 février 1918                                                   Mardi gras 1250ème et 1248ème jours de bataille et de bombardement 10h matin  Trouvé ici tout mon monde à peu près bien portant. Eté à Châlons samedi, déjeuné chez Hémard avec Montagne. Nous nous retrouvions tous les 3 les seuls survivants de notre classe de seconde latine ! Que tout …Voir +

Vendredi 11 janvier 1918

Louis Guédet Vendredi 11 janvier 1918 1218ème et 1216ème jours de bataille et de bombardement 8h soir  Le dégel complet, il fait doux. Toute la journée je n’ai pas désemparé de répondre aux lettres de félicitations que je reçois. A midi j’en ai encore eu un lot de 40. En voilà 200 en 3 jours, …Voir +

Samedi 22 décembre 1917

Louis Guédet Samedi 22 décembre 1917 1198ème et 1196ème jours de bataille et de bombardement 7h soir  Beau temps, beau soleil très froid. Avec mes carreaux entoilés ma chambre n’est guère chaude. Quelle vie misérable. Hier soir à 9h dépêche du Procureur de la République me donnant des ordres qu’il me notifie ce matin en …Voir +

Lundi 10 décembre 1917

Paul Hess 10 décembre 1917 – Beau temps. Tir sur aéros. Les « saucisses » ont fait leur réapparition, de part et d’autre, sur les lignes. Canonnade sérieuse de temps en temps. Au cours de la nuit, entendu passer et repasser des avions, à plusieurs reprises. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos …Voir +

Samedi 28 juillet 1917

Louis Guédet Samedi 28 juillet 1917 1050ème et 1048ème jours de bataille et de bombardement 5h soir  Beau temps toujours très chaud, calme relatif, journée banale. Vu pas mal de monde. Vu Beauvais qui m’a confirmé ce que j’avais appris, c’est que ce matin la maison, ou plutôt le château Quenardel, de Rilly-la-Montagne, où était …Voir +

Mercredi 12 juillet 1916

Louis Guédet Mercredi 12 juillet 1916 669ème et 667ème jours de bataille et de bombardement 9h soir  Nuit pénible, hier soir comme je lisais tranquillement dans mon lit à 9h55, un hurlement, un sifflement de sirène, un obus éclate, débris, plâtras, pierres, etc…  retombant sur le toit. Paré encore un ! Heureusement rien dans la maison. …Voir +

Mardi 11 juillet 1916

Louis Guédet Mardi 11 juillet 1916 668ème et 666ème jours de bataille et de bombardement 7h1/2 soir  Été à Trigny, parti à 8h ce matin et rentré à 7h où j’ai trouvé tout mon personnel fort agité et émotionné. On venait de subir un fort bombardement. Tout notre quartier et la ville paraissent fort atteints : …Voir +