• Archives: Petit séminaire

Dimanche 1er avril 1917

Paul Hess Dimanche 1er avril 1917 – A 4 h, nous sommes brusquement réveillés par un arrosage sérieux, avec obus asphyxiants. Au bout d’une demi-heure, des 75 du voisinage se mettent à riposter ferme, et, le bruit des coups de canon se mêlant à celui des explosions d’obus, il devient impossi­ble, pendant une heure environ, …Voir +

Jeudi 7 septembre 1916

Cardinal Luçon Jeudi 7 – Nuit tranquille ; beau temps ; + 11°. Visite à Saint Jean-Baptiste de la Salle, rue d’Alsace-Lorraine, et Jean La Fontaine, à l’église et aux Sœurs. Visite à l’ambulance du Petit Séminaire. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – …Voir +

Jeudi 2 décembre 1915

Palais du Tau avant la guerre

Cardinal Luçon Jeudi 2 – Nuit tranquille, tempête et pluie. Pluie toute la matinée. Expé­dié réponse à Mgr de Rennes. Écrit à M. Carrol de Carrolton. Visite de M. Demaison. Don de M. Poultier ou Porcher. Écrit à Mgr de Cabrières pour Lettre collective. Écrit à la famille Harmel. Pluie tout le jour. Un enfant …Voir +

Mercredi 1er décembre 1915

Saint-Thierry en 1907

Paul Hess Ier, 2 et 3 décembre 1915 – Bombardements sur les batteries, aux mêmes endroits que le 30 novembre. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos   Cardinal Luçon Mercredi 1er – Nuit tranquille : beau soleil ; Mgr Neveux part pour Meaux. Visiter le Petit Séminaire, et pour Paris. …Voir +

Jeudi 4 novembre 1915

Cardinal Luçon Nuit tranquille, sauf quelques gros coups de canons. Bombes sur Saint-Benoît. Visite rue Saint-Thierry, aux Sœurs de l’Espérance et aux soldats du Bain-de-pieds. Visite aux Sœurs du Saint-Sauveur, 163 rue du Faubourg Cérès. Vers 6 h. violente canonnade à l’Est. Visite au Petit Séminaire avec M. Dardenne. Reçu télégramme par la poste comme …Voir +

Vendredi 18 décembre 1914

Abbé Rémi Thinot 18 DECEMBRE – vendredi – Soir ; je rentre de Bétheny où j’ai passé une délicieuse journée avec les chasseurs… J’ai failli tirer sur les Boches du haut d’un observatoire, avec des balles et un fusil boche… J’ai reculé au dernier moment ; je n’ai pas le droit de tirer sur un homme. Il y avait …Voir +

Vendredi 20 novembre 1914

Paul Hess Nuit assez calme, Canonnade au loin. Fortes détonations de nos pièces, dans la journée. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Vendredi 20 – Nuit tranquille ; quelques coups de canon. Toute la journée, canonnade et bombes, mais non sur la ville. Après-midi, visite à l’Ambulance des …Voir +

Mercredi 28 octobre 1914

Abbé Rémi Thinot 28 OCTOBRE ; Dormans Dormans ; hôtel de la Croix de Fer… Si j’avais jamais pensé venir loger ici ! La porte de mon local est toute de fortune. « Les boches  ont tout dévasté » me disent les braves gens qui dirigent l’établissement ; ils ont défoncé les cloisons, saccagé à plaisir. Oh ! la haine qui se développe …Voir +

Mardi 27 octobre 1914

Paul Hess Journée assez tranquille mais le soir, vers 20 h des obus arrivent tout-à-coup qui sont dirigés principalement vers de quartier de Courlancy, semble-t-il. Nous sommes déjà bien habitués aux divers sifflements des projectiles de tous calibres, du 77 au 210, que nous reconnaissons sans erreur les uns des autres, mais aujourd’hui, certains de …Voir +

Lundi 28 septembre 1914

Abbé Rémi Thinot 28 SEPTEMBRE : Bonnes nouvelles ce matin. Et de très officielles. Les allemands, qui avaient pris l’offensive générale ont été repoussés sur toute la ligne. On leur a même pris plusieurs canons et un drapeau. 10 heures 1/2 ; Vive fusillade avec mitrailleuses et canon du côté du faubourg de Laon ; les choses ont …Voir +