• Archives: Petit séminaire

Dimanche 1er avril 1917

Louis Guédet Dimanche 1er avril 1917  Rameaux 932ème et 930ème jours de bataille et de bombardement 5h1/2 matin  A 4h20 des bombes, cela se rapproche, je m’habille, à peine étais-je vêtu qu’une bombe tombe dans notre rue, vers le 97-99 (exactement au n°99, clinique Lambert, à 50 mètres de la maison). Il faut descendre à …Voir +

Jeudi 7 septembre 1916

Cardinal Luçon Jeudi 7 – Nuit tranquille ; beau temps ; + 11°. Visite à Saint Jean-Baptiste de la Salle, rue d’Alsace-Lorraine, et Jean La Fontaine, à l’église et aux Sœurs. Visite à l’ambulance du Petit Séminaire. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – …Voir +

Jeudi 2 décembre 1915

Palais du Tau avant la guerre

Louis Guédet Jeudi 2 décembre 1915 446ème et 444ème jours de bataille et de bombardement 6h1/2 soir  journée calme. Tempête terrible la nuit, on aurait pu nous bombarder qu’on n’aurait pas entendu les obus nous arriver dessus. Pluie battante toute la journée. Cette nuit en écourtant cette tempête, j’étais surpris que les allemands ne profitent …Voir +

Mercredi 1er décembre 1915

Saint-Thierry en 1907

Louis Guédet Mercredi 1er décembre 1915 4454ème et 443ème jours de bataille et de bombardement 8h soir  Pluie, tempête, froid et…  bombardement surtout vers le Champ de Grève et la gare de marchandises. Ce matin allocations militaires, cet après-midi révision des valeurs des enfants de Boullenois que je dois leur transporter le 8 décembre à …Voir +

Jeudi 4 novembre 1915

Louis Guédet Jeudi 4 novembre 1915 418ème et 416ème jours de bataille et de bombardement 8h soir  Nuit de canon. Journée fort occupée. Je ne sais comment l’organiser et la rappeler en ma tête. Hier j’ai quitté mes aimés, qui souffrent là-bas. Hier soir en arrivant à Pargny un embarras avec la voiture qui m’attendait. …Voir +

Vendredi 18 décembre 1914

Abbé Rémi Thinot 18 DECEMBRE – vendredi – Soir ; je rentre de Bétheny où j’ai passé une délicieuse journée avec les chasseurs… J’ai failli tirer sur les Boches du haut d’un observatoire, avec des balles et un fusil boche… J’ai reculé au dernier moment ; je n’ai pas le droit de tirer sur un homme. Il y avait …Voir +

Vendredi 20 novembre 1914

Paul Hess Nuit assez calme, Canonnade au loin. Fortes détonations de nos pièces, dans la journée. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Vendredi 20 – Nuit tranquille ; quelques coups de canon. Toute la journée, canonnade et bombes, mais non sur la ville. Après-midi, visite à l’Ambulance des …Voir +

Mercredi 28 octobre 1914

Abbé Rémi Thinot 28 OCTOBRE ; Dormans Dormans ; hôtel de la Croix de Fer… Si j’avais jamais pensé venir loger ici ! La porte de mon local est toute de fortune. « Les boches  ont tout dévasté » me disent les braves gens qui dirigent l’établissement ; ils ont défoncé les cloisons, saccagé à plaisir. Oh ! la haine qui se développe …Voir +

Mardi 27 octobre 1914

Paul Hess Journée assez tranquille mais le soir, vers 20 h des obus arrivent tout-à-coup qui sont dirigés principalement vers de quartier de Courlancy, semble-t-il. Nous sommes déjà bien habitués aux divers sifflements des projectiles de tous calibres, du 77 au 210, que nous reconnaissons sans erreur les uns des autres, mais aujourd’hui, certains de …Voir +

Lundi 28 septembre 1914

Abbé Rémi Thinot 28 SEPTEMBRE : Bonnes nouvelles ce matin. Et de très officielles. Les allemands, qui avaient pris l’offensive générale ont été repoussés sur toute la ligne. On leur a même pris plusieurs canons et un drapeau. 10 heures 1/2 ; Vive fusillade avec mitrailleuses et canon du côté du faubourg de Laon ; les choses ont …Voir +