Paul Hess 10 avril 1917 – Départ de ma sœur, Mme Montier, à 6 h, pour Châlons s/Marne. Au point de vue de son propre intérêt, de sa sécurité, c’est avec la plus grande satisfaction que je la vois s’éloigner de Reims. Quelle va être dès aujourd’hui ma nouvelle organisation per­sonnelle ? Nous verrons. Pour …Voir +