• Archives: Général Petit

Lundi 25 Mars 1918

Paul Hess – Paris 25 mars 1918 – Aujourd’hui, la pièce de canon à très longue portée a com­mencé à tirer sur Paris, à partir de 7 h. On sait maintenant que c’est bien d’une distance de 120 à 130 kilomètres qu’elle envoie ses obus. Ce nouveau genre de bombardement, qui sévit dans la jour­née, …Voir +

Mardi 12 mars 1918

Paul Hess 12 mars 1918 – Bombardement, comme les jours précédents. Au service du commissariat qui fonctionne à la mairie, en face du nôtre, il y a affluence aujourd’hui. Conformément aux prescriptions de l’affiche jaune placardée hier, les personnes autorisées à rester à Reims (1 500 environ) viennent faire apposer sur leurs cartes de circulation, …Voir +

Samedi 2 mars 1918

Paul Hess 2 mars 1918 – Le bombardement de la nuit du 28 février au 1er mars, a at­teint une très grande violence. L’Éclaireur de l’Est d’aujourd’hui le mentionne ainsi : Plus de 5 000 obus, dont un grand nombre à gaz, dans la journée du 28 février et la nuit suivante : 55, entre …Voir +

Mercredi 27 février 1918

Paul Hess février 1918 -Suite du défilé, à la mairie, d’habitants de Reims à qui ont été remis des ordres de départ et qui viennent demander un sursis de quelques jours à leur évacuation. Les capitaines Linzeler et La Montagne, auxquels est venu se joindre aujourd’hui M. Pizot, secrétaire général de la préfecture, se tiennent …Voir +

Lundi 25 février 1918

Paul Hess 25 février 1918 – La mairie est envahie dès la matinée de ce jour, par nombre d’habitants ayant reçu leurs ordres de départ, qui viennent tous solliciter un sursis. Les capitaines Linzeler et La Montagne se tiennent en perma­nence, dans le cellier de la rue de Mars 6, où sont nos bureaux, pour …Voir +

Vendredi 19 octobre 1917

Cardinal Luçon Vendredi 19 – + 3°. Visite du Colonel Petit venant me prier de présider les obsèques religieuses du Général Baratier à Gueux. + 3°. Nuit tranquille à Reims. Activité au Chemin des Dames. Obsèques du Général Baratier à Gueux, 3 h. après-midi. J’ai prononcé une allocution, et donné l’absoute à l’église. Le père …Voir +