• Archives: Courcy

Dimanche 30 septembre 1917

Paul Hess Dimanche 30 septembre 1917 – Très beau temps. Promenade, l’après-midi, pour la première fois hors des limi­tes de Reims, en compagnie de MM. Vigogne et Pouleteaud, par Saint-Brice, Tinqueux, le Mont Saint-Pierre et la route de Paris. Nous rencontrons sans qu’ils aient cessé de se faire entendre une forte canonnade devant Reims et …Voir +

Mardi 10 juillet 1917

Paul Hess 10 juillet 1917 – Attaque allemande, au cours de la nuit, vers les tranchées de Courcy. Pendant une heure et demie, nos pièces font un vacarme assourdissant. Mauvaise nuit… passée après beaucoup d’autres. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Mardi 10 – De 3 h. à …Voir +

Samedi 30 juin 1917

Paul Hess 30 juin 1917 – Bombardement. Vers 13 h 1/2, quatre ou cinq obus font explosion soudaine­ment, dans le quartier, pendant que nous prenons le café, entre collègues, rue Courmeaux, derrière les Halles (café Néchal). Un passant, M. Liégeois est tué par le deuxième projectile, à l’angle des rues Legendre et Cérès ; les …Voir +

Mercredi 27 juin 1917

Paul Hess 27 juin 1917 – L’Éclaireur de l’Est annonce 2 500 obus pour le 25 et le com­muniqué dit que Reims a été violemment bombardé. Il n’exagère pas, le communiqué, car depuis plus de huit jours et sans disconti­nuer, le pilonnage de notre ville est absolument effrayant. — Un obus, ce jour, dans la …Voir +

Mercredi 13 juin 1917

Paul Hess 13 juin 1907 – A 22 h, attaque allemande, vers Courcy. Bombardement la nuit. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Mercredi 13 – + 17°. Nuit tranquille sauf gros coups de canon et quel­ques bombes sifflantes au loin. Visite du Père Pfliger et du P. Griesbach, …Voir +

Lundi 16 avril 1917

Paul Hess 16 avril 1917 – Canonnade très sérieuse vers Brimont. C’est le déclenche­ment de la grande offensive de notre part, annoncée comme de­vant donner les résultats décisifs. Nous avons dû encore abandonner le bureau et rester tout l’après-midi à la cave. Ainsi que les jours précédents, nous y res­sentons les fortes secousses des arrivées …Voir +