Paul Hess 20 janvier 1918 –  Après une quinzaine de jours passés à revivre tranquillement, en repos, auprès de ma famille réfugiée dans une petite ville paisi­ble du centre, au milieu d’une population ignorante du chaos, des bouleversements et de toutes les horreurs apportés par la guerre dans nos régions, je reviens ce jour à …Voir +