• Catégorie: Carte postale

Reims 14-18… Si cela dure encore il y aura beaucoup de déserteurs !

Reims, le 16 juillet 1915 Bien chers amis, … Je suis heureux de vous savoir tous en bonne santé. Je vais bien pour l’instant et espère qu’elle continuera à être bonne. Comme autres nouvelles, c’est toujours la même chose et certes la guerre n’est pas finie et l’avenir reste toujours sombre, mais vers novembre si …Voir +

D’Euville à Arras… en passant par Epernay… Georges, à sa Maman

n39 – Mardi 27 avril 1915 Bien chère Maman, comment allez-vous ? Maintenant, nos pièces sont en batterie et moi ainsi que les chevaux, nous sommes en arrière, comme à Euville. Je suis à l’abri des balles et des intempéries. Je suis en bonne santé et pense qu’il en est de même pour vous. Nous …Voir +

Ambulance Automobile Russe – Secteur 27

Correspondance Militaire Épernay, le 21 mars 1915 Chère Madame, nous voici à la première station de notre voyage. Nous sommes à Épernay depuis 2 jours et ne savons pas quand nous repartirons, ni pour où. En attendant, voici mon adresse provisoirement : « Ambulance Automobile Russe – Secteur 27 » Ecrivez-moi une longue lettre je vous prie, …Voir +

Reims 14-18 – Rien ne sortira de votre petit poilu

Chère petite amie, vous pouvez me confier tout ce que vous voudrez, rien ne sortira de votre petit poilu. Je voulais vous demander, avez-vous reçu une photo ? J’espère que dans quelques jours j’aurais une réponse me disant l’arrivée de ma petite photo. Il me semble maintenant que bientôt je vais recevoir la vôtre, que …Voir +

Reims 14-18 – Trop heureux pour que cela dure – Mars 1915

11 mars 1915 Bien chère Hortense, comme je te l’annonçais sur mes cartes d’hier, je pensais recevoir aujourd’hui de tes nouvelles, mais malheureusement, je n’ai rien reçu, mais je serai plus favorisé demain je l’espère. Chère chérie, en ce moment, je suis bien tranquille au coin du poêle chez des braves gens qui nous logent …Voir +

Réfugiée à Epernay

Épernay, le 26 février 1915 Mademoiselle, le bombardement du 21 m’a forcé de quitter Reims. Je suis réfugiée à Épernay avec ma famille depuis le 24. Je vous écrirai une plus longue lettre ces jours-ci. Mes respects à votre famille. (signature illisible) Encore un courrier expédié d’Épernay… par une personne ayant fui Reims bombardée, et …Voir +

Reims 14-18… Dimanche, 8 incendies et lundi 3 !

Voici un nouveau témoignage, un instant de vie, de cette vie si précieuse en ces jours sombres… …on donne des nouvelles, et on s’enquiert de la santé des proches. Épernay, le 24 février 1915 Cher frère et sœur Il y a bien longtemps que nous avons reçu de vos nouvelles, est-ce que vous êtes toujours …Voir +

Reims 14-18 – Bonne et Heureuse Année

Le 24 décembre 1914… Bonne et heureuse année. Camille   Une carte adressée à Antrain, en Ile-et-Vilaine… Là, vous allez me dire, c’est un peu court comme correspondance ! Je l’avoue, je ne peux pas dire le contraire. En fait, c’est juste un prétexte pour parler de l’illustration de la Carte Postale, qui nous montre …Voir +

Epernay, le paradis sur terre…

Épernay, le 5 février 1915 Mademoiselle, pas de vues intéressantes non plus à Épernay, les boches ont tout respecté, jamais on ne dirait que tout fut envahit, du reste, ils ont été très convenables, personne n’a été évacué, vraiment, c’est une ville bien agréable, on ne se croirait jamais en guerre. Les magasins de toute …Voir +